•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Repêchage de la LHJMQ : le Phoenix mise sur des défenseurs, Sherbrooke perd de l'argent

Le Phoenix de Sherbrooke a repêché un total de 14 joueurs, dont six défenseurs, devant aucun spectateur, pandémie oblige.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) a eu lieu cette fin de semaine. L’événement devait se tenir au Palais des sports de Sherbrooke, mais les organisateurs ont dû revoir leurs plans à cause de la pandémie et ils ont plutôt offert une couverture sur le web. Les retombées économiques pour Sherbrooke ont alors disparu.

En 2014 et 2015, les repêchages organisés à Sherbrooke se sont déroulés devant environ 4000 personnes. Il n’y avait aucun spectateur cette année.

Je pense que c’est extrêmement important ce que l’on a perdu ici à Sherbrooke comme retombées.

Jocelyn Thibault, directeur général et actionnaire du Phoenix

Jacques Fortier, un des actionnaires du Phoenix de Sherbrooke, se désole également. C’est vide, on n’a pas arrêté d’y penser. Toute la visibilité que ça donne à Sherbrooke.

M. Fortier poursuit en disant que les années précédentes ce sont 1000 nuitées, par exemple, qui étaient réservées durant toute la semaine.

L'organisation du Phoenix au centre de la glace devant des gradins vides.

Le repêchage de la LHJMQ s'est déroulé cette année devant aucun spectateur.

Photo : Radio-Canada

Si la ville perd de la visibilité dans ce contexte, c’est le cas également pour toute l’organisation qui vivait une année de rêve avant qu’elle ne prenne fin abruptement à cause de la pandémie.

Ça aurait été un beau moment de pouvoir célébrer avec tous nos partisans.

Jacques Fortier, actionnaire du Phoenix de Sherbrooke

Le directeur général de l’équipe, Jocelyn Thibault, a aussi eu une pensée pour les familles des joueurs repêchés.

Toute l’émotion des familles, le bonheur que les familles peuvent vivre dans des journées comme celles-là, on n’a pas pu être témoin de ça, dit-il.

Dans les circonstances, M. Thibault s’est dit très heureux du repêchage.

Le Phoenix a choisi au total 14 joueurs, dont six défenseurs.

Une journée mémorable entre autres pour les hockeyeurs Zachary Lessard, des Grenadiers de Châteauguay, et Carl-Étienne Michel, des Cantonniers de Magog.

C'est sûr que je ne m'attendais pas d'être sélectionné comme le premier choix du Phoenix au repêchage, mais je suis très fier de faire partie de l'organisation du Phoenix, a commenté Zachary Lessard.

De son côté, Carl-Étienne Michel espère bien être de l’équipe pour la prochaine saison.

J'aimerais ça jouer junior majeur la saison prochaine. Je travaille le plus fort possible pour atteindre mon objectif, mais retourner midget AAA pour mieux me développer offensivement, ça va être parfait aussi, a-t-il expliqué.

L’entraîneur-chef, Stéphane Julien, qui espère un camp d’entraînement en septembre, voit d’un bon œil l’arrivée de plusieurs défenseurs.

Dans ce repêchage, il y avait du talent à la défense et c’est une place où il fallait rebâtir. Le fait d’aller repêcher des jeunes qui vont nous aider à la défense, c’est positif.

Dans les prochaines années, le Phoenix va aussi pouvoir compter sur Thomas Bégin, un joueur de centre des Harfangs du Triolet.

Avec de nouveaux joueurs à bord, Stéphane Julien regarde maintenant vers l’avenir après une saison remplie de promesses qui s’est terminée au sommet du classement dans la LHJMQ.

Cette année, on a encore une bonne équipe. À l'attaque, on a encore trois lignes capables de bien performer. On a le meilleur gardien de la ligue, assure-t-il.

Pour ce qui est du premier joueur de la région à avoir été sélectionné dans le repêchage, il s’agit du gardien sherbrookois Rémi Delafontaine des Cantonniers de Magog. Il appartient maintenant aux Saguenéens de Chicoutimi.

Pour moi, c'est quand même une belle expérience même si n'a pas été au Palais des sports. Ça va quand même demeurer dans mes souvenirs pour un bon moment.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Hockey