•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hausse du nombre d'incendies de forêt en mai en Abitibi-Témiscamingue

Un pompier forestier arrose un feu de forêt.

La SOPFEU a enregistré une hausse des feux de forêt en mai dernier.

Photo : gracieuseté SOPFEU/William Huberdeau

L'Abitibi-Témiscamingue a connu une hausse du nombre d'incendies de forêt en mai cette année comparativement à la même période de l'an passé.

La Société de protection des forêts contre le feu fait état de 12 incendies qui ont détruit environ 20 hectares de forêts, alors que l'an passé, les 9 feux enregistrés n'ont détruit que 1 hectare.

Une superficie importante qui aurait pu être épargnée, croit Josée Poitras l'agente à la prévention et à la communication à la SOPFEU.

On a beaucoup de causes reliées à la cigarette, dit-elle. Chaque année il faut revenir à la prévention au niveau des articles de fumeurs, souvent on pense qu’un mégot qu’on pense avoir atteint correctement, mais qui est mal étaient qu’on met dans la broussaille, alors il y a une facilité d’allumage en cette période de l’année lorsque arrive le printemps lorsque la verdure n’est pas arrivée.

Et d'ajouter qu'au niveau de la saison des feux de forêt, on se prépare toujours au pire. Si on connait une température très chaude, des vents très importants et de l’assèchement, on pourrait voir de grand incendie de forêt surtout dans votre région ou le combustible peut être au rendez-vous, comme l'Abitibi-Témiscamingue et Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Selon la SOPFEU, plus de 70 % des feux sont de cause humaine et peuvent être évités.

l'organisme affirme que pas moins de 273 incendies couvrant une superficie de 510,1 hectares ont été enregistrés durant cette période. C’est plus du double de la moyenne des dix dernières années à pareille date.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Feux de forêt