•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les candidats à la mairie de Drummondville souhaitent une reprise de la course bientôt

L'hôtel de ville de Drummondville

Photo : Radio-Canada / Jean-François Dumas

Radio-Canada

Les deux candidats à la mairie de Drummondville, Alain Carrier et Mathieu Audet, demandent un signal clair de Québec pour reprendre les élections.

Le gouvernement a fixé au 26 juin le report de toutes les élections partielles prévues en province. Toutefois, la reprise de ces activités sera réévaluée ce mois-ci.

Alain Carrier aimerait avoir un signal clair de Québec quant au moment où pourrait se tenir cette élection partielle, comme des dizaines d'autres laissées en plan en raison de la pandémie.

L’homme de 63 ans, qui veut devenir maire pour un maximum de deux mandats, souhaite tout simplement que le travail réalisé jusqu’ici avec son équipe ne demeure pas vain.

On a fait du porte-à-porte pendant plusieurs mois, on a un local électoral loué, on a amassé des signatures, on a de l’argent dépensé pour notre site web, je pense qu’on est rendu à l’étape qu’il faut reprendre, explique M. Carrier.

Seul autre candidat dans la course, Mathieu Audet abonde dans le même sens.

C’est important que le gouvernement envoie un signal clair à la fin juin. Je pense qu’il y a des gens qui sont en attente, [par exemple] le service du greffe, l’administration municipale et les candidats. Ceci étant dit, ce n’est pas moi qui vais mettre de la pression particulière pour qu’il y ait une campagne. Une campagne municipale ce n’est pas un one-man-show, il faut penser à la communauté, exprime M. Audet.

Ce dernier assure être toujours aussi motivé. J’ai été actif dans la communauté même si la campagne était suspendue. Aujourd'hui, j'enseigne à l'école et j'essaie de donner le meilleur coup de main possible à des amis entrepreneurs, les gens du domaine de la culture, ajoute-t-il.

Élections Québec n'a pas souhaité commenter la situation. Le ministère des Affaires municipales n'a pas non plus été en mesure de réagir aux propos des deux candidats.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Politique municipale