•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un peu plus de 1700 foyers toujours sans électricité à Fredericton après un orage violent

De nombreux arbres sont tombés dans les rues de Fredericton.

De nombreux arbres sont tombés dans les rues de Fredericton vendredi soir.

Photo :  CBC

Radio-Canada

Fredericton, au Nouveau-Brunswick, a été touchée de plein fouet par un violent orage vendredi, laissant des milliers de clients sans électricité. Samedi à 21h40, un peu plus de 1700 clients d’Énergie NB sont toujours dans le noir.

Au plus fort de la tempête, 13 000 foyers étaient sans électricité à Fredericton, vendredi.

Des rafales de vent allant jusqu'à 90 km/h et jusqu'à 20 millimètres de pluie vendredi soir ont fait tomber des arbres un peu partout dans la ville.

Jonathan Price, un habitant des environs, raconte qu'il était sorti faire une promenade à vélo et se préparait à rentrer chez lui lorsque la pluie et le vent ont frappé.

Il est arrivé à sa voiture et se trouvait à l'intérieur quand une branche d'arbre est tombée dessus. Il n'a pas été blessé.

Ce n'est pas comme ça que je m'attendais à passer mon vendredi soir, dit-il.

Un homme devant sa voiture, où un arbre est tombé.

Jonathan Price est arrivé à sa voiture et se trouvait à l'intérieur quand une branche d'arbre est tombée dessus.

Photo :  CBC

Jean-Marc Couturier, d’Environnement Canada, explique que les orages isolés s'étaient intensifiés en se déplaçant au-dessus du sud du Nouveau-Brunswick vendredi.

Ils étaient assez forts pour générer de la grêle et ensuite de fortes rafales (de vent), dit-il. L'un de ces orages a frappé et a eu un impact sur la région de Fredericton.

Des travailleurs tentent de réparer les lignes électriques après les orages violents de vendredi.

Des travailleurs tentent de réparer les lignes électriques après les orages violents de vendredi.

Photo : Radio-Canada / Michel Corriveau

Selon M. Couturier, les cellules orageuses se déplaçaient assez rapidement, à une vitesse estimée entre 50 et 60 km/h.

Ils ne seraient pas restés à un même endroit très longtemps.

Jean-Marc Couturier estime qu'une station météorologique automatisée a montré une rafale de 90 km/h dans le secteur, ce qui explique pourquoi de nombreux arbres ont été déracinés.

De nombreux arbres sont tombés dans les rues de Fredericton.

De nombreux arbres sont tombés dans les rues de Fredericton vendredi soir.

Photo :  CBC

Mais d'après les estimations du radar, il est possible que ces courants d'air descendants aient été encore plus forts... à ce stade, bien que ce soit une sorte de spéculation et qu'il s'agisse d'estimations, dit-il en analysant les données.

M. Couturier ajoute qu’à ce stade-ci du printemps, de tels vents forts peuvent avoir un impact sur la végétation, les arbres et les branches. Il a ajouté que de gros grêlons d'environ trois centimètres de diamètre auraient également pu causer des dégâts.

Inondations et pluie

Selon M. Couturier, la foudre intense pourrait également avoir été un facteur dans la panne d'électricité qui affecte des milliers de clients.

Les fortes pluies ont inondé certaines rues.

Rick Cunjak, qui vit sur la rue Scully, indique que la tempête a frappé si rapidement qu'il a dû se dépêcher, avec sa femme, de fermer les fenêtres et de ranger ses meubles de patio à l’intérieur.

Un homme se tient devant un gigantesque arbre déraciné.

Jean-Marc Couturier estime qu'une station météorologique automatisée a montré une rafale de 90 km/h dans le secteur, ce qui explique pourquoi de nombreux arbres ont été déracinés.

Photo :  CBC

La ville de Fredericton a publié sur Twitter que des équipes avaient été déployées pour nettoyer et dégager les rues.

De nombreux feux de circulation sont éteints, alors veuillez traiter les intersections touchées comme des arrêts à quatre voies. Soyez tous en sécurité, peut-on lire dans le message de la ville.

Le service d'incendie de Fredericton a aussi répondu à un incendie à domicile sur la rue George vendredi soir.

Le site web d'Énergie NB indique qu'il n'y a pas d'estimation du temps de rétablissement pour les pannes.

Environnement Canada avait publié une veille d'orage juste après 18 heures pour Fredericton et le sud du comté de York et pour Oromocto et le comté de Sunbury.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !