•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toronto demande à certains commerces de se préparer à rouvrir

Une enseigne sur une porte vitrée ndique qu'un commerce est fermé et que le moment de réouverture est inconnu.

Des fournisseurs de soins corporels de l'Ontario, comme des coiffeurs, esthéticiennes, et massothérapeutes ne savent toujours pas quand ils pourront rouvrir leurs portes.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Grégoire

Radio-Canada

La Ville de Toronto affirme qu'elle fournit des lignes directrices qui conseilleront deux grands secteurs - les restaurants et les services de soins personnels - sur la façon de se préparer à une réouverture « sécuritaire ».

Ces services de soins personnels comprennent les salons de coiffure, les barbiers, les salons de tatouage, les salons de manucure et les « services esthétiques », a déclaré la Ville dans un communiqué, ajoutant que 3500 entreprises relèvent de cette catégorie à Toronto seulement.

La Ville désire aussi aider les 8000 restaurants de Toronto à rouvrir « en toute sécurité » pour des repas à l'intérieur et à l'extérieur. Il n'y a actuellement aucune date de prévue pour une telle réouverture.

Le maire de Toronto, John Tory, a annoncé jeudi que les restaurants et les bars seront autorisés à étendre leurs patios - augmentant le nombre de tables à l'extérieur - une fois que les établissements auront reçu le feu vert pour ouvrir plus que pour emporter et livrer.

« Les restaurants et les services personnels sont des éléments clés de notre économie et je suis impatient de les voir rouvrir dès que possible en toute sécurité », a ajouté le maire.

Selon lui, le personnel de la ville communiquera avec ces entreprises au cours de la semaine prochaine, soit individuellement, soit par le biais des associations locales.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Coronavirus