•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des milliers de manifestants dénoncent la violence policière envers les Noirs à Winnipeg

Des manifestants devant le palais législatif du Manitoba

Radio-Canada a constaté que plusieurs milliers de personnes étaient sur place àvers 18 h 15.

Photo : Tyson Koschik

Radio-Canada

Plusieurs milliers de manifestants se sont rassemblés vendredi, au palais législatif du Manitoba, à Winnipeg, pour dénoncer la violence de la police envers les Noirs.

La manifestation Justice 4 Black Lives a été organisée dans la foulée de la mort de George Floyd aux mains de la police à Minneapolis, au Minnesota.

Les organisateurs ont publié une pétition vendredi après-midi avec une liste de revendications à l’égard des autorités municipales et provinciales. Ils réclament notamment l’abolition du service de police de Winnipeg.

Plan large d'une foule dense qui remplit tout l'espace disponible, la majorité des participants brandissent une affiche.

Des milliers de personnes ont participé à la manifestation au palais législatif du Manitoba.

Photo : Radio-Canada / Justin Fraser

Ces pratiques coloniales ne peuvent être réformées, affirme la pétition. Le système doit être rebâti et inclure des voix marginalisées dans ce processus afin de protéger les personnes [Noires, Autochtones et de couleur] autant que possible dans la ville.

Le groupe affirme que de nombreuses communautés et organismes pourraient reprendre les responsabilités de la police si la Ville choisissait de leur donner de l’argent à la place de financer le service de police.

Le budget du Service de police frôle les 300 millions de dollars, soit environ un quart du budget de fonctionnement de la Ville de Winnipeg.

La pétition demande à la Ville de consulter des militants communautaires, ainsi que le groupe opposé à la violence policière Winnipeg Police Cause Harm, pour créer un plan d’action afin de mettre en vigueur ces revendications.

Une personne au centre d'une foule brandit une affiche où il est écrit en anglais : « Cessez de financer la police ».

Les organisateurs réclament entre autres la fin du financement du Service de police de Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Tyson Koschik

Justice 4 Black Lives dit reconnaître que ces changements prendraient du temps, alors le groupe propose des actions immédiates que peuvent entreprendre les autorités municipales. Ils demandent entre autres à la Ville d’interdire l’utilisation de prise au cou, notamment avec le genou.

Ils demandent aussi que la Ville rende publics les dossiers disciplinaires des agents de police.

La pétition avait récolté environ 3000 signatures à compter de 20 h 15, vendredi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !