•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Près de 60 employés de Holland Québec en renfort aux États-Unis

Un monteur de ligne dans une nacelle s'apprête à réparer une ligne électrique.

Un monteur de lignes effectue un rebranchement dans un quartier d'Halifax.

Photo : Radio-Canada / Alain Arseneau

Radio-Canada

Une trentaine d’équipes, principalement composées de monteurs de ligne, de l’entreprise Holland Québec de Cowansville prêtent main-forte en Pennsylvanie où des milliers d’Américains sont privés d’électricité.

Mercredi, deux forts orages ont laissé plus de 350 000 clients sans électricité en Pennsylvanie et plus de 150 000 au New Jersey. L’entreprise Pennsylvania Electric Compagny a alors fait appel aux services de la division québécoise de Holland Power Services pour réparer les pannes le plus rapidement possible.

Actuellement, 57 employés d’Holland Québec s’affairent à réparer plus de 3200 pannes dans l’état américain. Ce qui constitue une petite délégation, selon le directeur général de Holland Québec, Daniel Dumas.

On se considère plutôt comme des pompiers. Quand le feu est pris, c’est là qu’ils nous appellent.

Daniel Dumas, directeur général Holland Québec

Par contre, traverser la frontière américaine en période de pandémie vient avec son lot de contraintes. En plus des équipements sanitaires ajoutés dans les véhicules, comme des gels désinfectants, de l’eau de javel , les séjours à l’hôtel sont aussi transformés.

On couche un par chambre, personne n’entre dans nos chambres faire le ménage, ils viennent nous livrer des repas qu’on doit manger dans nos chambres , explique Daniel Dumas.

Toutefois, puisque les employés d’Holland Québec sont considérés comme des travailleurs essentiels, ils peuvent aisément traverser la frontière et ne doivent pas se mettre en quarantaine à leur retour.

La délégation québécoise travaillera encore quelques jours aux États-Unis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Incidents et catastrophes naturelles