•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Alberta veut interdire les évictions commerciales

Un homme est accoudé dans un restaurant. Devant lui se trouve une table vide.

Selon Jason Kenney, plusieurs commerçants sont menacés d'expulsion par leurs propriétaires.

Photo :  AP/REUTERS / David Goldman

Le gouvernement provincial veut interdire les évictions des petites et moyennes entreprises qui ne peuvent pas payer leur loyer à cause de la COVID-19.

Jason Kenney, le premier ministre de l’Alberta, explique que la situation financière des PME est exacerbée par des propriétaires qui refusent d'utiliser l’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial.

L’Aide d'urgence du Canada pour le loyer commercial est un partenariat entre la province de l’Alberta et le gouvernement fédéral. Notre contribution est de 67 millions de dollars, rappelle Jason Kenney, qui ne comprend pas le refus ces propriétaires, qu'il qualifie d’irresponsables.

Il compte d'ailleurs déposer une législation qui s'inspire de celle de la Colombie-Britannique pour interdire les expulsions. Cependant, les détails de ce projet de loi albertain ne seront dévoilés que la semaine prochaine.

Soutien financier pour la réouverture

Le gouvernement albertain débloque également une enveloppe de 200 millions de dollars pour aider les petites et moyennes entreprises à payer les frais de réouverture.

Les PME de moins de 500 employés qui ont de la difficulté à rouvrir leurs portes auront le droit de recevoir un paiement unique d’au moins 5000 $, explique le premier ministre albertain.

Un homme avec un masque et des gants active un fût de bière dans un bar.

Les employés de bars et restaurants portent maintenant un masque pour servir leurs clients.

Photo : Radio-Canada / Courtoisie : John Couse

Cette somme sera destinée aux entreprises qui auront besoin d’aide pour couvrir les frais d’implantation des mesures sanitaires visant à lutter contre la COVID-19, comme l’achat de masques pour leur personnel.

Une photo professionnelle de Julie Fafard.

Selon Julie Fafard, les aides gouvernementales sont importantes, car elles vont permettre d'aider de nombreux entrepreneurs albertains.

Photo : Josiane Derzaph

La directrice du développement touristique et entrepreneuriat au Conseil de développement économique de l'Alberta, Julie Fafard, croit que cette aide sera importante pour de nombreux entrepreneurs.

Ce sont des sommes d'argent à dépenser qui n'étaient pas prévues dans le budget en début d'année, donc les entrepreneurs auront besoin d'acheter du matériel de protection individuelle pour accueillir leur clientèle, installer des séparations en plexiglas ou faire des modifications dans leur espace.

Coupe de pouce pour le tourisme

Julie Fafard signale aux professionnels du secteur touristique que Travel Alberta (Nouvelle fenêtre)

a aussi débloqué des fonds pour les aider.

Depuis le début du mois, les entreprises, qui souhaitent, par exemple, améliorer leur présence en ligne, peuvent réclamer une subvention de 5000 $.

Pour ceux qui auraient des projets encore plus novateurs, Tourisme Alberta est ouvert à augmenter le montant de la subvention à plus de 5000 $, conclut Julie Fafard.

Notre dossier COVID-19 : les services ouverts ou fermés dans votre région

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Politique provinciale