•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Morts violentes à Fermont en 2019 : pas d’accusation du DPCP

Un véhicule de la Sûreté du Québec est stationné devant une maison.

Photo prise au moment du drame, le 4 janvier 2019 (archives)

Photo : Radio-Canada / Mathieu Boudreault

Radio-Canada

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) ne portera pas d'accusation envers les policiers qui sont intervenus lors de la mort de deux personnes survenue dans une maison de Fermont en janvier 2019.

Le DPCP a pris cette décision à la suite de l'enquête réalisée par le Bureau des enquêtes indépendante.

Selon le rapport, les policiers n’ont commis aucune infraction criminelle. Le DPCP explique que la preuve permet de conclure que la femme était déjà décédée au moment où les policiers sont arrivés sur les lieux, après un appel au 9-1-1.

Selon la preuve d'expertise, la femme aurait d'abord fait feu sur l'homme qui se trouvait alors dans une chambre. Ce dernier aurait ensuite réussi à s'emparer du pistolet et à faire feu sur la femme et à l'atteindre mortellement alors qu'elle se trouvait dans le salon. À l'arrivée des policiers, l'homme déjà blessé a retourné l'arme contre lui.

Si vous avez besoin d'aide, tous les jours de l'année, à toute heure du jour ou de la nuit, vous pouvez appeler le1 866 APPELLE (277-3553) (Nouvelle fenêtre)

Josée Savard, était âgée de 42 ans alors que Steeve Sinclair avait 65 ans.

Le drame avait fortement ébranlé la communauté de Fermont.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Forces de l'ordre