•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le port du masque sera obligatoire dans les édifices publics au Nouveau-Brunswick

Un écriteau dans la boutique Chaussures Pop à Tracadie au Nouveau-Brunswick.

Un écriteau demandant le port du masque dans la boutique Chaussures Pop à Tracadie au Nouveau-Brunswick. (Archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick imposera dès le mardi 9 juin le port d’un couvre-visage dans les édifices ouverts au public, comme les restaurants et les magasins, où la distanciation physique de deux mètres ne peut être respectée.

Mise à jour :

Samedi, le gouvernement du Nouveau-Brunswick a fait marche arrière et a précisé qu’il n’imposera finalement pas le port du masque à toute personne qui entre dans un édifice public, contrairement à ce qu’il avait annoncé vendredi.

Le couvre-visage doit couvrir la bouche et le nez. Une fois à l'intérieur, l'individu peut retirer son masque si la distance de deux mètres peut être observée.

Les enfants âgés de moins de deux ans, les enfants de tout âge lorsqu’ils fréquentent une garderie éducative agréée, ainsi que les gens qui ne peuvent pas porter un couvre-visage pour des raisons médicales sont exemptés de ces exigences.

Individus exemptés du port de couvre-visage

  • Enfants de moins de deux ans.
  • Enfants qui fréquentent une garderie agréée.
  • Personnes qui ne peuvent porter le couvre-visage pour des raisons médicales.

Jusqu'alors, le port du masque était recommandé et non obligatoire au Nouveau-Brunswick.

L’état d’urgence sanitaire en cours permet à la province de rendre le port du masque obligatoire.

Ailleurs en Atlantique

Le Nouveau-Brunswick est la seule province atlantique à imposer un tel règlement pour le moment.

En conférence de presse vendredi, le Dr Robert Strang, médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, a indiqué que le port du masque dans la province est une possibilité future.

La Nouvelle-Écosse se base pour l’instant sur les recommandations du Fédéral, qui ne le rende pas obligatoire.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Du côté de Terre-Neuve-et-Labrador, la médecin hygiéniste en chef, la Dre Janice Fitzgerald, ne compte pas rendre le port du masque obligatoire dans les édifices publics pour le moment. Je crois que les gens devraient le porter davantage, surtout dans les lieux publics, mais ce n’est pas dans les plans de le rendre obligatoire, a-t-elle expliqué.

Deuxième étape de la phase jaune

Il n’y a aucun nouveau cas de COVID-19 dans la province vendredi, jour où entre en vigueur la deuxième étape de la phase jaune du plan de rétablissement du gouvernement Higgs.

La zone 5 du Nouveau-Brunswick demeure toutefois dans la phase orange.

Le nombre de personnes qui ont contracté la maladie depuis l’éclosion du premier cas le 11 mars dernier est de 136.

Il y a 14 personnes infectieuses, toutes dans la région de Campbellton.

Un octogénaire est mort des suites de la COVID-19 jeudi, ce qui constitue le premier décès dans la province.

Au total, il y a quatre patients hospitalisés, dont un à l'unité de soins intensifs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Santé publique