•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Encore un nouveau toit pour le centre de répit Chez Willie

Une salle communautaire où on a mis des tables et des chaises à 2 mètres de distance.

La salle à manger temporaire de Chez Willie

Photo : Radio-Canada / Marc-André Landry

Après avoir été abrité temporairement par le Marché public de la Vallée-de-l’Or au cours des dernières semaines, le centre de répit pour itinérants et personnes vulnérables Chez Willie déménage vendredi dans les locaux du Club des Aînés, sur la 2e Avenue à Val-d’Or.

Une entente de location de trois mois a été signée cette semaine entre les deux organismes, mais celle-ci pourrait se prolonger en fonction de l’évolution de la pandémie cet automne.

Avec la saison estivale qui débute, le Marché public reprend ses activités régulières. Au Centre d’amitié autochtone, on pousse un soupir de soulagement d’avoir pu trouver une nouvelle solution de rechange qui permettra de maintenir tous les services dans le respect des consignes sanitaires.

On a étudié plusieurs scénarios au cours des dernières semaines et tout est devenu radieux pour notre équipe quand on a pu s’assurer de nouveaux espaces aussi spacieux, affirme Mario Labbé, gestionnaire de service. Les locaux sont extraordinaires et on a tout le mobilier et les installations pour offrir nos services en toute sécurité.

Il ajoute que, même si l’édifice se trouve un peu plus loin du coeur du centre-ville et du Centre d’amitié autochtone, la proximité avec La Piaule pourrait devenir un avantage pour les usagers qui se déplacent souvent entre les deux endroits pendant la journée.

Expérience concluante

Chez Willie avait dû quitter sa petite maison de la 4e Avenue au début de la crise de la COVID-19 parce qu’il était impossible d’y maintenir une distanciation physique pour la cinquantaine de personnes qui le fréquentent à chaque jour.

Un homme pose devant le bâtiment accueillant le Club des Aînés de la Vallée-de-l'Or.

Mario Labbé, gestionnaire de service Chez Willie

Photo : Radio-Canada / Marc-André Landry

Le déménagement au Marché public s’est avéré une expérience fructueuse, souligne Mario Labbé.

Ç’a été une belle étape, qui nous a permis d’éviter la proximité de la clientèle et de vivre la crise avec moins de stress, raconte Mario Labbé. On a aussi demandé à ceux qui avaient accès à un logement de limiter leurs visites, mais ça demeurait quand même assez achalandé. On ne pouvait pas vraiment retourner tout de suite dans nos locaux habituels.

Les dirigeants de Chez Willie étudieront cependant la possibilité d’organiser des activités spirituelles, culturelles ou artisanales, à plus petite échelle, dans sa maison de la 4e Avenue, en attendant un retour à la normale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Pauvreté