•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Journée de manifestation et de revendication à Regina

Des personnes écoutent quelqu'un qui parle au micro.

Des centaines de personnes étaient de nouveau rassemblées devant l'assemblée législative vendredi.

Photo : Radio-Canada / Jean-Baptiste Demouy

Radio-Canada

À la suite d’une manifestation en solidarité avec Black Lives Matter et la lutte contre le racisme vendredi matin à Regina, une deuxième manifestation a eu lieu en après-midi.

Cette seconde manifestation concernait les femmes autochtones disparues ou assassinées. Les participants se sont rassemblés devant l’Assemblée législative de la Saskatchewan.

Plusieurs femmes ont tenu des discours sur l’importance de ne pas oublier les femmes et filles autochtones disparues et assassinées. Des personnes présentes ont aussi signalé que la pandémie a ralenti les recherches pour retrouver les victimes.

Des manifestants autocthones devant l'Assemblée législative de la Saskatchewan.

Une deuxième manifestation s'est tenue vendredi à Regina en soutien aux femmes et filles autochtones disparues et assassinées.

Photo : Radio-Canada / Karel Houde-Hébert

Quant à la troisième manifestation en solidarité avec le mouvement Black Lives Matter et la lutte contre le racisme qui s’est tenue dans la province vendredi matin, les participants se sont rassemblés vendredi devant le Musée royal de la Saskatchewan, à Regina, pour ensuite marcher vers le palais législatif.

Des centaines de manifestants dénoncent le racisme systémique et la brutalité policière. Plusieurs scandent des slogans contre la discrimination tels que « pas de justice, pas de paix » et « je ne peux pas respirer ». 

Le maire de Regina Michael Fougere et le chef du Service de police de la ville Evan Bray sont présents.

Une fois les participants arrivés devant l’Assemblée législative de la Saskatchewan, plusieurs discours ont été prononcés soulignant que le racisme n’est pas seulement un problème américain, mais qu’il est présent aussi au Canada.

La population noire représente environ 3,5 % de la population canadienne, mais elle représente 9 % de la population carcérale du pays affirme l’une des organisatrices Juliet Bushi.

Juliet Bushi tenant un micro devant l'Assemblée législative de la Saskatchewan.

Juliet Bushi est l'une des organisatrices de la manifestation contre le racisme qui a rassemblé plusieurs centaines de personnes vendredi à Regina.

Photo : Radio-Canada / Karel Houde-Hébert

Juliet Bushi a également profité de l’occasion pour exiger une enquête sur la mort de Samwell Uko, qui se serait suicidé dans le lac Wascana il y a quelques semaines 

Selon des proches, le jeune homme souffrait de problèmes de santé mentale. Il avait d’ailleurs publié des appels à l’aide sur les réseaux sociaux juste avant sa mort.

Pourquoi n’avons nous pas répondu à son appel à l’aide? Nous devons savoir ce qui est arrivé souligne Juliet Bushi.

Evan Bray a invité les policiers présents à poser un genou au sol en signe de solidarité. Toute la foule a imité son geste.

Il a aussi souligné l’importance de travailler ensemble et il a fait allusion au mouvement Black Lives Matter dans son discours.

De son côté, le maire de Regina Michael Fougere a affirmé qu’il y a actuellement deux pandémies dans le monde, la COVID-19 et le racisme.

Les participants de la manifestation ont aussi gardé un moment de silence de près de neuf minutes, soit le temps que George Floyd a passé au sol sous le genou d’un policier blanc ce qui a mené à sa mort.

Des centaines de personnes se sont réunies mardi devant le palais législatif pour dénoncer le racisme et les injustices.

Quelques jours plus tard, le centre-ville de Saskatoon a aussi été le théâtre d’une grande marche pour rendre hommage à l’Américain George Floyd, un homme noir mort il y a plus d’une semaine lors d’une arrestation musclée à Minneapolis, aux États-Unis.

Plus de détails à venir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Engagement communautaire