•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Zachary Richard lance une chanson pour aider les artistes de La Nouvelle-Orléans

La chanteur Zachary Richard sourit devant un microphone.

Le chanteur Zachary Richard propose un nouveau morceau intitulé Dreaming again pour appuyer une clinique à La Nouvelle Orléans.

Photo : Radio-Canada / Christian Côté

L’auteur-compositeur-interprète cajun Zachary Richard vient tout juste de lancer la chanson Dreaming again, afin d’amasser des fonds pour la New Orleans Musicians’ Clinic and Assistance Foundation (NOMC), une clinique médicale qui aide des musiciens de La Nouvelle-Orléans.

Dreaming again est une chanson qui parle d’espoir. Écrites pendant le confinement, les paroles évoquent la peur et l’incertitude, mais surtout l’espoir de retrouver la lumière après une période très sombre.

La chanson sera disponible sur toutes les plateformes d’écoute en ligne. Les profits de la chanson seront remis à une clinique qui a offert des services médicaux complets et abordables à plus de 2600 artistes de La Nouvelle-Orléans au cours des 22 dernières années.

Je sais que tout le monde a ses problèmes présentement. On n’a pas le monopole [des collectes de fonds], mais la communauté musicale de La Nouvelle-Orléans est très spéciale et c'est pourquoi je me suis lancé, affirme Zachary Richard.

Cette clinique prodigue des services sociaux, des soins de santé mentale et des soins médicaux variés aux artistes, quelle que soit leur capacité de payer ou l’assurance maladie à laquelle ils ont accès.

Tourner un vidéoclip au temps de la pandémie

Le vidéoclip de la chanson a été tourné pendant le confinement.

Zachary Richard se réjouit du résultat, compte tenu que le tournage respectait les mesures de distanciation sociale.

Je suis assez fier de l'exploit puisqu’on l’a fait dans des conditions plutôt exigeantes. On était espacé et on a respecté soigneusement toutes les consignes de rassemblement. On n’était que quatre et assez espacé, mais le résultat est assez magique, je dirais, explique Zachary Richard.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Musique chanson/pop