•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des rues « festives » et « partagées » cet été à Québec

De la cuisine de rue sur la 3e Avenue.

Les organisateurs d'événements dans les rues auront la responsabilité de remettre les lieux en bon état.

Photo : Radio-Canada / Marie-Audrey Houle

Les résidents de Québec pourront occuper certaines rues le temps d'un barbecue ou même d'un week-end à partir du 19 juin.

La Ville veut ainsi répondre au fort appétit non assouvi pour les activités extérieures en raison de la pandémie de COVID-19, qui limite les possibilités.

« On sait tous que la population est en déficit d'espace et en déficit de socialisation », a déclaré le maire Régis Labeaume vendredi.

Les rues festives permettront aux résidents de prendre leurs aises dans une artère résidentielle après en avoir obtenu l'autorisation. L'idée s'inspire de la Fête des voisins et s'ajoute au fait que certaines rues seront piétonnières le week-end.

Les citoyens auront la responsabilité de remettre la rue en état après la fin des activités.

« Ce n'est pas la craie sur l'asphalte qui va faire la différence, mais au total, ce qu'on demande, c'est de faire ça avec un bon comportement », ajoute Régis Labeaume.

À partir du 1er juillet, deux rues seront également « partagées » dans chaque arrondissement. La priorité y sera accordée aux piétons et la vitesse de la circulation automobile y sera réduite à 20 km/h.

Consommation d'alcool « avec repas »

La consommation d'alcool sera également permise dans les rues piétonnes, mais il faudra obligatoirement consommer un repas, un concept qui dans le fond correspond à tous les appétits imaginables.

« Je pense que ça serait prudent pour tout le monde de se promener avec un "Ficello" dans les poches. C'est un repas, pour nous », illustre le maire.

Régis Labeaume ajoute que la demande pour occuper l'espace public est grande : la Ville a déjà permis les barbecues et la consommation d'alcool dans 22 parcs, mais les demandes sont nombreuses pour en ajouter d'autres.

« C'est extrêmement populaire et je pense que ça va être la même affaire pour les rues festives »

Les citoyens pourront occuper les rues festives et partagées jusqu'au 15 octobre. La Ville a également annoncé qu'une portion de la Grande Allée sera piétonne les week-ends.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Coronavirus