•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelles voies cyclables et piétonnes : Ensemble Montréal réclame des consultations

Les roues d'un vélo sur la chaussée

Le partage de l’espace public a été repensé à Montréal pour offrir aux piétons et aux cyclistes plus de 327 kilomètres de voies aménagées.

Photo : Radio-Canada/Simon-Marc Charron

Radio-Canada

L’opposition officielle à Montréal reproche à l’administration Plante le réaménagement « improvisé » de la ville, où des voies cyclables et piétonnes ont fait leur apparition pour la période estivale. Face à la grogne que suscitent ces nouveaux corridors, Ensemble Montréal exige que la Ville mène des consultations sans plus tarder.

« Le plan de déplacement estival de la mairesse a été conçu et mis en place dans l’improvisation la plus totale », lance l’opposition.

Après avoir annoncé le 15 mai l'ajout de plus de 327 kilomètres de nouvelles voies aménagées pour les piétons et les cyclistes qui s'apprêtaient à passer l'été dans la métropole, les autorités n'ont pas tardé à mettre leur plan à exécution. Si la première phase des travaux devait être lancée au début du mois de juin, des Montréalais ont vu apparaître de nouveaux corridors dans leur rue dès la fin de mai.

Selon Ensemble Montréal, ces nouvelles voies ont apporté leur lot de désagréments. Au nombre de ceux-ci, on retrouve la disparition des places de stationnement sans préavis. Les exemples ont été nombreux de citoyens qui se réveillent pour découvrir avec surprise qu’une nouvelle piste cyclable a fait son apparition sur leur rue et qu’ils devront aller garer leur voiture beaucoup plus loin, note le parti.

Des places de stationnement ont toutefois refait leur apparition sur certains tronçons de route.

La première phase des travaux comprend l'ajout de cinq nouveaux corridors pour les piétons et les vélos – pour un total de 61 km – qui doivent connecter les parcs du Mont-Royal, Maisonneuve, Jarry, Frédéric-Back et de l'Île-de-la-Visitation, selon la Ville.

Le début des travaux ne s'est toutefois pas déroulé sans anicroche. La piétonnisation du boulevard Saint-Laurent à hauteur de la Petite-Italie a provoqué une levée de boucliers chez les commerçants, tant et si bien que la Ville a décidé de revoir son projet.

Selon Francesco Miele, leader adjoint de l'opposition officielle, l'exemple de Médicus est la preuve de la gestion problématique de l'administration Plante. Ce laboratoire orthopédique, qui a pignon sur rue sur le boulevard Saint-Laurent, a constaté du jour au lendemain que ses espaces de stationnement pour personnes à mobilité réduite avaient été remplacés par un corridor piétonnier. La Ville a donc dû revenir en arrière, ajoute M. Miele.

Le conseiller de ville du district Côte-de-Liesse reproche aussi à l'administration Plante l'aménagement des pistes cyclables dans la rue Rachel, qui empiètent désormais sur la voie où passent les voitures. Résultat : on vient carrément enlever toute circulation, incluant celle du bus, dit-il.

De manière générale, les autorités n'ont pas défini une date, ils n'ont pas non plus fait une analyse de la situation, affirme-t-il.

Outre les problèmes de stationnement, l'opposition déplore le fait que des arrêts de bus ont été déplacés, sans que les Montréalais en soient avisés, parce que la rue était dorénavant trop étroite pour accueillir à la fois autobus et voies cyclables.

Dans sa motion, qui sera déposée le 15 juin prochain, Ensemble Montréal exigera que toutes les nouvelles voies soient retirées dès septembre.

Aménagements prévus sur les grands axes

  • Mont-Royal–Rachel : Piétonnisation de l'avenue du Mont-Royal et création d'un corridor piéton et cycliste sur la rue Rachel dans l'arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie. Ces axes permettront de relier les parcs du Mont-Royal, La Fontaine et Maisonneuve.
  • Christophe-Colomb : Création d'un corridor multifonctionnel dans l'axe de l'avenue Christophe-Colomb. Cet axe permettra de relier le fleuve Saint-Laurent à la rivière des Prairies. Grâce à des liaisons locales, les parcs Frédéric-Back et Jarry seront reliés au réseau.
  • Sainte-Catherine : Retour de la piétonnisation dans la rue Sainte-Catherine Est. La rue Sainte-Catherine Ouest sera aussi réaménagée.
  • Saint-Laurent : Ajout d'une voie cyclable unidirectionnelle, ainsi que d'espaces pour les piétons et création de terrasses sur chaussée sur le boulevard Saint-Laurent, lorsque permis par la DRSP.
  • Saint-Urbain : À l'instar de ce qui a été fait dans la rue de Rivoli à Paris, il y aura doublement de la piste cyclable pour permettre davantage de distanciation sur l'axe névralgique qu'est la rue Saint-Urbain.
  • Saint-Denis : Début des travaux du Réseau express vélo (REV). En partenariat avec la SDC rue Saint-Denis, la Ville trouvera des solutions pour permettre l'occupation du domaine public et pour aménager l'espace de façon sécuritaire.
  • Ontario–Hochelaga : Création d'un « transit mall », dont la conception est toujours en cours.
  • De la Commune–Vieux-Montréal : Piétonnisation de la rue de la Commune et ajout d'une piste cyclable. Parallèlement, l'arrondissement de Ville-Marie travaille à transformer les rues de ce secteur historique en « rues partagées ».
  • Wellington : Piétonnisation de la rue Wellington, à Verdun.
  • Canal de Lachine–Notre-Dame : Création d'un corridor de mobilité active dans la rue Notre-Dame, dans le Sud-Ouest, entre la rue Peel et la place Saint-Henri.
  • Camilien-Houde–Côte-des-Neiges–Queen-Mary : Bonification de la Cyclovia Camilien-Houde pour permettre des heures et une fréquence étendue les fins de semaine, et intégration des corridors piétons sur les deux grandes artères du quartier Côte-des-Neiges.
  • Gouin : À l'image du « Projet Poussette » proposé par l'arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, la Ville de Montréal souhaite faire du boulevard Gouin un sens unique afin de libérer de l'espace pour les piétons et les cyclistes.

 
Source : Ville de Montréal

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Politique municipale