•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La reprise des sports d’équipe était fermement attendue dans la région

C'est une nouvelle qui était attendue de pied ferme par les sportifs de la province.

Plan au dessous des genoux d'un joueur de soccer, qui a le pied sur un ballon.

Les sports d'équipe reprendront au Québec à partir de lundi prochain sous forme d'entraînements extérieurs.

Photo : iStock

Radio-Canada

Les sports d'équipe reprendront au Québec à partir de lundi prochain sous forme d'entraînements extérieurs. Les matchs de compétition, eux, pourraient être autorisés à la fin du mois. Une nouvelle qui a été accueillie avec soulagement par les équipes sportives de la région.

C’est le cas de Baseball Sherbrooke qui attendait cette nouvelle depuis un bon moment déjà. Au soulagement se mêle de la fébrilité, car il ne leur reste que quelques jours à peine pour se préparer en vue de commencer le plus rapidement possible leur saison d'été.

C’est certain que les conditions présentes vont nous demander d’acheter plus d’équipements et peut-être même de fournir des équipements de façon individuelle. Tout ça augmente les coûts, explique Josée Lamoureux, présidente de Baseball Sherbrooke.

Pas d’augmentation des tarifs pour le moment

Pour le moment, les tarifs n’ont pas augmenté pour les inscriptions, mais ça reste néanmoins une éventualité, d’après Mme Lamoureux. En ce qui concerne sa santé financière, Baseball Sherbrooke assure que l’organisme n’est pas en péril. On avait une bonne santé financière et on souhaite la conserver, lance-t-elle.

Au niveau des inscriptions, on ne s’attend pas à avoir le même nombre que l’année dernière, mais on assure qu’il n’y a pas de problème de ce côté-là. Il y a plusieurs personnes qui attendent de voir ce que ça va être, souligne Josée Lamoureux. C’est un beau défi. Je pense qu’on a les capacités de le faire, poursuit-elle.

On va enfin faire sortir les jeunes, les faire jouer dehors. Ça va demander du travail pour bien les soutenir.

Josée Lamoureux, présidente de Baseball Sherbrooke

Des équipes plus petites

Les joueurs feront partie de plus petites équipes afin de respecter la fameuse règle des deux mètres de distance. D’ailleurs, tous les sports devront adapter leur pratique à cette nouvelle consigne. Dans les premières phases, c’est surtout du local. Des équipes de Sherbrooke vont [tout d’abord] s’affronter entre elles, dit Mme Lamoureux.

De son côté, Soccer Estrie explique qu’elle était déjà prête à reprendre du service depuis deux semaines. On reconnaît néanmoins que certains clubs vivent une période d’incertitude, alors que de nombreux parents demandent des remboursements, comme ça a été le cas pour le Mistral de Sherbrooke.

C’est une situation préoccupante à travers la province, explique Richard Pierre-Gilles. Il y a des clubs qui sont inquiets et qui se posent des questions. Notre rôle est de les supporter pour passer à travers, poursuit-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Sports d'équipes