•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un repêchage particulier pour deux hockeyeurs des Chevaliers de Lévis

Jonathan Fauchon et Pier-Olivier Roy prennent la pose dans un stationnement.

Coéquipiers chez les Chevaliers de Lévis, Jonathan Fauchon et Pier-Olivier Roy sont les deux meilleurs espoirs de la grande région de Québec en vue du repêchage de la LHJMQ.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Deux jeunes hockeyeurs des Chevaliers de Lévis pourraient bien entendre leurs noms prononcés lors de la première ronde du repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, vendredi soir. Même s’ils vivront le tout sur le web dans le confort du foyer familial, Pier-Olivier Roy et Jonathan Fauchon s’avouent fébriles à la veille du grand jour.

Je commence à être plus nerveux. J’ai hâte de savoir dans quelle organisation je vais aller, admet Pier-Olivier Roy, un défenseur à caractère offensif.

À tout juste 16 ans, sachant qu’il pourrait se retrouver à habiter à plus de 1000 kilomètres de la maison dès l’an prochain, on peut le comprendre.

Mais je vais être très content, peu importe où je vais aller. Tout ce que je veux, c’est jouer au hockey, s’empresse d’ajouter celui qui pointe au 12e rang des meilleurs espoirs du repêchage sur la liste de la Centrale de recrutement de la LHJMQ.

Le départ de la majorité des joueurs qui composaient l’alignement des Chevaliers durant leur saison record, l’an dernier, a ouvert la porte à Roy pour obtenir un rôle important dès sa première saison dans le circuit midget AAA, cet hiver.

Auteur de 2 buts et 30 passes en 42 matchs, cette saison, le défenseur s’est peut-être même un peu surpris lui-même.

Depuis que je suis bantam, je vois des gars que je connais se faire repêcher dans la LHJMQ, mais je ne pensais pas être assez bon pour l’être aussi. J’ai fait beaucoup d’efforts, j’ai travaillé fort et je suis fier d’être rendu là, explique le natif de Adstock.

Le défenseur Pier-Olivier Roy

Le défenseur Pier-Olivier Roy

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Le salon plutôt que l'estrade

Quant à Jonathan Fauchon, deuxième joueur de la grande région de Québec le mieux classé en vue du repêchage, il dit tenter de penser le moins possible à la séance de vendredi soir. Je joue dehors et je m’occupe, sinon il y a un petit stress qui embarque, admet le joueur de centre.

Évidemment, les deux coéquipiers des Chevaliers ne pourront pas monter sur l’estrade pour enfiler le chandail de l’équipe qui les repêchera comme le veut la coutume. La pandémie de COVID-19 leur a coûté les séries éliminatoires de la ligue de hockey midget AAA et, maintenant, le repêchage prévu au palais des sports de Sherbrooke.

Ils suivront donc le tout du confort de la maison entourés de leur famille respective. La première ronde du repêchage se déroulera à compter de 18 h 30, vendredi soir, puis les treize autres rondes le lendemain.

Classé au 16e rang sur la liste de la Centrale de recrutement, Jonathan Fauchon devrait logiquement entendre son nom à la fin de la 1re ronde ou au début de la 2e.

C’est sûr que j’aimerais ça sortir en première ronde pour ne pas avoir à endurer ça une nuit de plus, mais tout peut arriver et je ne fais pas trop d’attentes, décrit l’auteur de 11 buts et 23 passes en 42 matchs, cette saison.

Le joueur de centre Jonathan Fauchon

Le joueur de centre Jonathan Fauchon

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Une saison encore incertaine

Pour ce qui est de la possibilité d’être repêchés par les Remparts, elle semble faible pour les meilleurs espoirs de la région. La troupe de Patrick Roy détient le 5e choix au total du repêchage, mais aucun choix de 2e ou 3e ronde, à moins d'une transaction de dernière minute.

Reste à voir, finalement, s’il y aura bel et bien une saison 2020-2021 de la LHJMQ et de quelle manière elle se déroulera. N’empêche, les deux joueurs des Chevaliers préfèrent ne pas trop s’en faire avec cela, un peu plus de 24 heures avant l’un des grands moments de leur vie.

Je ne sais pas trop comment ça va marcher, mais je vais être prêt, peu importe ce qui va se passer, lance Jonathan Fauchon.

Avec les informations de Jean-Philippe Martin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Hockey