•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accès aux Îles cet été : la balle est dans le camp de l'Île-du-Prince-Édouard

Blaine Higgs le 8 novembre 2018.

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, se dit ouvert à laisser passer les vacanciers québécois sur son territoire.

Photo : Radio-Canada / Michel Corriveau

Radio-Canada

Alors que les voix s'élèvent pour demander au premier ministre François Legault d'intervenir afin d'assurer un passage routier vers les Îles-de-la-Madeleine, le gouvernement du Nouveau-Brunswick renvoie la balle à l'Île-du-Prince-Édouard.

Le sort de la saison touristique des Îles-de-la-Madeleine est maintenant entre les mains de l'Île-du-Prince-Édouard.

Jeudi, le premier ministre du Nouveau-Brunswick a confirmé les propos tenus par son ministre de la Sécurité publique en se montrant également favorable à la mise en place d’un corridor routier permettant aux touristes de se rendre à Souris.

Cependant, pour que les touristes parviennent à embarquer dans le traversier, le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard devra lui aussi donner son accord.

Si le premier ministre Dennis King est sur la même page, pour que les résidents du Québec puissent passer dans nos provinces pour se rendre aux Îles-de-la-Madeleine, nous allons sûrement trouver une façon de les accommoder.

Blaine Higgs, premier ministre du Nouveau-Brunswick

Jeudi, il a été impossible d'obtenir une réponse du gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard pour confirmer si Charlottetown pourrait faire partie de la solution conjointe évoquée par Blaine Higgs.

Quatre voitures font la queue pour monter à bord du traversier.

Pour se rendre aux Îles-de-la-Madeleine en voiture, il faut prendre le traversier à Souris, sur l'Île-du-Prince-Édouard (archives).

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Depuis la fermeture de leurs frontières pour freiner la propagation de la COVID-19, le Nouveau-Brunswick et l'Île-du-Prince-Édouard s'étaient montrées réticentes au passage de vacanciers sur leur territoire.

Les négociations se poursuivent néanmoins entre Québec et les deux provinces maritimes. C'est ce qu'a confirmé sur nos ondes, mercredi, la ministre québécoise responsable des Îles-de-la-Madeleine, Marie-Eve Proulx, alors que les espoirs d'en arriver à une solution diplomatique semblaient minces en début de semaine.

Malgré tout, des élus madelinots et des personnalités québécoises s'impatientent et exhortent le premier ministre québécois à intervenir directement afin de dénouer l'impasse et de garantir un corridor de passage vers les Îles-de-la-Madeleine dans les plus brefs délais.

Avec les informations d'Isabelle Larose

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Politique provinciale