•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mort de George Floyd : une caution de 1 M$ US pour les trois autres ex-policiers

Un accusé portant le masque assiste à une audience dans un tribunal.

L'ex-policier J. Alexander Kueng fait partie des hommes accusés de complicité dans la mort de George Floyd.

Photo : Reuters / Cedric Hohnstadt (illustration judiciaire)

Radio-Canada

Un juge américain a imposé jeudi une caution de 1 million de dollars américains pour la remise en liberté des trois autres ex-policiers impliqués, en plus de l'ancien agent Derek Chauvin, dans l'arrestation de George Floyd, cet homme noir dont la mort a déclenché une importante vague de contestation aux États-Unis et ailleurs dans le monde.

Cette décision a été rendue la journée même où plusieurs centaines de personnes se réunissaient à l'université North Central, à Minneapolis, pour entamer le premier d'une série d'hommages qui seront rendus à M. Floyd.

Ce dernier a perdu la vie au cours d'une opération policière qui s'est déroulée la semaine dernière dans cette même ville du Minnesota, durant laquelle M. Chauvin a appuyé fortement son genou sur le cou de la victime pendant plus de huit minutes.

L'ex-agent Chauvin a été accusé de meurtre au deuxième degré dans cette affaire, après deux autres accusations, soit de meurtre au troisième degré et d'homicide involontaire.

Ses trois ex-collègues, J. Alexander Kueng, Thomas Lane et Tou Thao, ont été accusés de complicité de meurtre au deuxième degré. S'ils sont reconnus coupables, ils pourraient écoper d'une peine allant jusqu'à 40 ans de prison.

Le juge a précisé que la caution pourrait être abaissée à 750 000 $ si les trois accusés s'engageaient à respecter certaines conditions, y compris le fait de remettre leurs armes à feu personnelles aux autorités.

Les trois hommes reviendront en cour le 29 juin prochain.

Avec les informations de Susan Ormiston

Avec les informations de CNN, Associated Press, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique américaine

International