•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grands jardins de Normandin : des parcelles cultivées pour des gens dans le besoin

Ces parcelles de terre des Grands jardins de Normandin seront cultivées pour aider les familles dans le besoin.

Photo : Radio-Canada

Mélissa Paradis

Les Grands jardins de Normandin sont plus vivants que jamais. Depuis que le site a été transformé en jardin communautaire en 2018, l'engouement pour une parcelle de terre a grandi. Cette année, une place spéciale a été utilisée pour y faire pousser des produits qui seront destinés aux familles dans le besoin.

Les 105 parcelles de terre des Grands jardins de Normandin, dans le nord du Lac-Saint-Jean, seront toutes cultivées cet été. Pour une troisième année, les citoyens donneront vie au site qui avait fermé ses portes en 2010.

Les jardins, on dirait qu'ils ont une âme. On dirait qu'il se dégage quelque chose de particulier, une paix, une sérénité. Les gens qui viennent le disent tous.

Brigitte Ouellet, bénévole, Grands jardins de Normandin

Depuis 2018, le nombre de personnes qui travaillent la terre dans ce jardin communautaire a donc rapidement augmenté. Au début, à peu près juste la moitié des parcelles étaient prises et encore parce qu'on a pris ça vraiment à l'état brut. Ça fait que ce n'était pas facile. Ce n'était pas n'importe qui qui pouvait s'enligner là-dedans. D'année en année, là, on est pratiquement plein, a raconté Hélène Haché, responsable des Grands jardins de Normandin.

Une femme dans un jardin.

Hélène Haché, responsable des Grands jardins de Normandin

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Au début de la saison, dix parcelles n'avaient pas trouvé preneur. En ces temps de COVID-19, l'organisme qui gère le site a décidé de les cultiver pour venir en aide aux familles dans le besoin. Tous les produits seront ainsi remis à l'organisme La main du samaritain, aussi à Normandin. Ça nous a semblé une évidence cette année qu'à l'automne, ça allait être difficile pour des familles. Les légumes vont être chers sans doute. On n'a même pas réfléchi. C'était ce qu'il fallait faire pour nous, a ajouté Mme Haché.

Les Grands jardins invitent les citoyens à venir leur donner un coup de main. De nouvelles parcelles de terre pourraient aussi être ajoutées à ce site de 17 hectares si la demande continue de se faire sentir.

Un jardin.

Ces parcelles sont prêtes à être cultivées.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Jardinage