•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accès aux Îles cet été : le PQ critique le manque de leadership de Québec

Joël Arseneau lors d'une allocution.

Joël Arseneau, député des Îles-de-la-Madeleine (archives)

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Radio-Canada

Le député des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau, dénonce le manque de leadership du gouvernement Legault dans le dossier de l'accès à l'archipel madelinot, rendu difficile avec les différentes règles de déconfinement entre les provinces, et exhorte le premier ministre à intervenir directement.

On ne sent pas une volonté politique ferme, de la part du gouvernement du Québec, de régler le problème, déplore le député péquiste.

Alors que le gouvernement du Nouveau-Brunswick fait désormais preuve d'ouverture pour établir un corridor d'accès vers Souris, Joël Arseneau estime que les efforts diplomatiques qu'il reste à faire avec l'Île-du-Prince-Édouard sont relativement simples.

Le problème est réglé de facto si on demande à l'Île-du-Prince-Édouard de passer sur ses routes pour se rendre au port de Souris. Ce n'est pas la négociation d'une entente internationale sur les droits commerciaux.

Joël Arseneau, député des Îles-de-la-Madeleine

Le député rappelle qu'il faut moins de deux heures pour traverser l'Île-du-Prince-Édouard en voiture et que les automobilistes pourraient très bien le faire sans s'arrêter si des points de ravitaillement sont mis en place au Nouveau-Brunswick.

Joël Arseneau demande donc de nouveau à François Legault d'intervenir personnellement pour dénouer l'impasse dans le dossier de l'accès au territoire madelinot.

M. Legault doit s'en mêler. J'ai écrit trois fois à M. Legault, sans accusé de réception, et ce sont les premiers ministres des provinces voisines qui m'ont répondu par la voix des médias et qui ont démontré une certaine ouverture, déplore-t-il.

Un navire de la CTMA avance sur le fleuve devant la butte de Cap-aux-Meules, à l'entrée des Îles-de-la-Madeleine.

Pour se rendre aux Îles-de-la-Madeleine en voiture, il faut prendre le traversier à Souris, sur l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo : Tourisme Îles de la Madeleine

Je me surprends de voir que M. Legault n'a pas saisi la balle au bond. Je ne demande pas un accusé de réception, je sais qu'il est très occupé, mais un coup de téléphone à ses homologues nous ferait le plus grand bien, ajoute le député.

Par ailleurs, sept personnalités publiques ont signé une lettre ouverte publiée dans plusieurs journaux jeudi matin afin de demander l'intervention rapide du premier ministre dans ce dossier.

L'ex-chef du Bloc québécois Gilles Duceppe, les hommes d'affaires Pierre Karl Péladeau et Jean-Pierre Léger ainsi que le cofondateur du Cirque du Soleil Gilles Sainte-Croix, entre autres, demandent à François Legault d'accélérer les pourparlers avec ses homologues des provinces maritimes.

Les signataires proposent notamment d'établir un corridor jusqu'au traversier qui comprendrait des postes d'essence, des dépanneurs et des hôtels désignés.

Ils soulignent qu'il est urgent que les vacanciers et les Madelinots puissent savoir à quoi s'en tenir à l'approche de la saison touristique.

Avec les informations d'Isabelle Larose

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Politique provinciale