•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Un tube tenu par une infirmière qui porte des gants médicaux bleus.

Une trousse de dépistage de la COVID-19.

Photo : Associated Press / Ted S. Warren

Radio-Canada

Santé publique Ontario confirme 356 nouveaux cas de coronavirus jeudi, portant le total à 29 403 cas dans la province.

Il s'agit d'une augmentation de 1,2 % depuis mercredi.

Le nombre de nouvelles infections se maintient dans la tranche des 300 pour une deuxième journée consécutive.

Aucune nouvelle éclosion n'a été recensée dans les centres de soins de longue durée.

Lors de son point de presse, jeudi, le médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, le Dr David Williams, a attribué l’augmentation du nombre de cas recensés plus tôt cette semaine à l’éclosion survenue dans une ferme du comté de Norfolk. Au moins 85 travailleurs saisonniers migrants avaient alors été déclarés positifs à la COVID-19.

Le nombre de décès liés à la COVID-19 dans la province a augmenté de 45 depuis mercredi, selon la santé publique, qui déplore au moins 2357 morts.

Des données plus récentes compilées par CBC font état de 2419 décès.

Infographie montrant le nombre de patients aux soins intensifs et sous respirateur.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le nombre d'Ontariens infectés qui sont hospitalisés, en date du 4 juin

Photo : Radio-Canada / Camile Gauthier

Un peu plus de 20 800 tests de dépistage ont été effectués au cours des 24 dernières années, soit davantage que l'objectif provincial d'au moins 16 000 tests par jour.

Les laboratoires ontariens peuvent traiter jusqu'à 25 000 tests par jour.

Une bonne nouvelle : près de 79 % des Ontariens infectés se sont rétablis.

Une conseillère spéciale

Jeudi matin, la ministre de la Santé de l'Ontario, Christine Elliott, a annoncé la nomination de l'ex-ministre libérale Jane Philpott à titre de conseillère spéciale du gouvernement pour la mise sur pied d'une base de données provinciale sur la pandémie.

L'objectif de cette plateforme est entre autres d'aider à identifier les facteurs de risque, de prédire plus facilement les éclosions et d'évaluer l'efficacité des mesures de prévention et des traitements possibles contre le coronavirus.

Infographie montrant les cas, les guérisons et les morts.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le nombre de nouveaux cas, de guérisons et de morts, en date du 4 juin

Photo : Radio-Canada / Camile Gauthier

Une mauvaise nouvelle pour les travailleurs de première ligne : la province ne leur versera pas avant la semaine prochaine la prime COVID promise à la fin avril.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Des terrasses plus grandes

Contrairement au Québec, qui permettra la réouverture des restaurants à partir du 15 juin, l'Ontario n'a pas encore fixé de date à cet effet.

Toutefois, lorsque ce sera le cas, Toronto permettra aux restaurateurs d'agrandir leur terrasse sur le trottoir et même dans la rue à certains endroits, afin d'accueillir les clients tout en maintenant une distance entre les tables.

Cette industrie a été frappée durement, explique le maire John Tory. Et la restauration est un service important pour les résidents.

Pour l'instant, les restaurants en Ontario peuvent seulement offrir des plats à emporter ou pour livraison.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Coronavirus