•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dégringolade des exportations et importations canadiennes en avril

Une photo de l'imposant navire.

La valeur des importations a fléchi de 25,1 % pour se chiffrer à 35,9 milliards de dollars, du jamais vu depuis février 2011.

Photo : Steve Farmer / Port d'Halifax

La Presse canadienne

Le rendement du commerce international canadien pendant le mois d'avril porte l'empreinte de la crise du coronavirus.

Statistique Canada rapporte jeudi que la valeur des exportations a reculé de 29,7 % en avril, à 32,7 milliards de dollars, le plus faible niveau en plus de 10 ans.

La valeur des importations a fléchi de 25,1 % pour se chiffrer à 35,9 milliards de dollars, du jamais-vu depuis février 2011.

L'agence fédérale signale que ces baisses, autant en valeur absolue qu'en pourcentage, sont inégalées puisque jamais une diminution mensuelle de cette amplitude n'a été observée auparavant.

Les arrêts de production dans plusieurs industries manufacturières, la chute des prix des produits énergétiques, la fermeture de nombreux commerces de détail et la baisse de la demande causée par les mesures d'éloignements physiques liés à la pandémie de COVID-19 ont largement plombé le commerce.

Le déficit commercial de marchandises du Canada avec le monde s'est accru. De mars à avril, il a bondi de 1,5 milliard de dollars à 3,3 milliards de dollars, demeurant tout de même inférieur au déficit commercial de février 2019 qui avait été de 3,4 milliards de dollars.

Les plus fortes diminutions d'avril dernier, tant pour les exportations que pour les importations, ont été observées dans le secteur des véhicules automobiles et de leurs pièces. La valeur des exportations de ces produits est passée de 6,4 milliards de dollars en mars à 1,1 milliard de dollars en avril, la pire culbute jamais enregistrée.

Dans le domaine de l'énergie, la chute des exportations de pétrole brut de mars à avril a été mesurée à 55,1 %.

Les exportations du Canada vers son principal client commercial, les États-Unis, ont diminué de 35,7 % en avril, tandis que les importations ont reculé de 35,3 %, et l'excédent commercial du Canada avec les États-Unis est passé de 3,5 milliards de dollars en mars à 2,2 milliards de dollars en avril.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Affaires

Économie