•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin de l'opération policière près de l'ambassade de Turquie à Ottawa

Un véhicule aux couleurs de la GRC stationné près d'un édifice.

Des véhicules de la GRC étaient encore sur place jeudi matin.

Photo : Radio-Canada / Lorian Bélanger

Radio-Canada

L'opération policière dans le secteur de l'ambassade de Turquie a pris fin dans la nuit de mercredi à jeudi.

Dans un communiqué envoyé tôt jeudi matin, la police d'Ottawa a indiqué avoir mis un terme à l'opération qui avait été enclenchée après qu'elle eut répondu à un appel en lien avec la présence d'un colis et d'un véhicule suspects sur la rue Wurtemburg.

Selon Amy Gagnon, responsable des communications pour le Service de police d’Ottawa, le colis suspect était à l’intérieur d’un véhicule.

Le colis suspect s’est avéré inoffensif et il n’y avait pas de danger pour le public, soutient Mme Gagnon.

Des véhicules de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) étaient toujours sur place jeudi matin.

Mercredi soir, des résidents de la Basse-Ville d'Ottawa ont été évacués à la suite d'un « incident » à l'ambassade de Turquie. Des autobus d'OC Transpo ont été envoyés sur les lieux pour les accueillir.

Je peux vous confirmer qu'il y a eu un incident à l'ambassade de la Turquie plus tôt dans la soirée à la suite d'un appel fait au 911, a écrit une porte-parole de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) dans un courriel. Les résidents des environs ont été évacués par mesure de précaution.

Des voitures de la GRC devant un immeuble de logements.

Un périmètre de sécurité a été mis en place dans le secteur des rues Rideau et Wurtemburg, à Ottawa, après un « incident » à l'ambassade de Turquie, mercredi soir.

Photo : Radio-Canada / S.B.

La police d'Ottawa a indiqué qu'une enquête est toujours en cours et qu'elle ne peut donner plus de détails pour l'instant.

Plusieurs rues ont été fermées autour de l'ambassade turque.

Avec des informations de Lorian Bélanger

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Ottawa-Gatineau

Justice et faits divers