•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Troisième manifestation contre la brutalité policière en une semaine à Calgary

Un manifestant scande un slogan, le poing en l'air, alors que d'autres autour de lui tiennent des pancartes dénonçant le racisme.

La mort de George Floyd a provoqué des manifestations dans de nombreuses villes américaines et à travers le monde, dont celle-ci à Calgary.

Photo : Radio-Canada / Leah Hennel

Radio-Canada

Plus d'un millier de personnes sont descendues dans les rues de Calgary mercredi pour manifester contre le racisme et la brutalité policière, en réaction à la mort de George Floyd, durant une arrestation policière musclée aux États-Unis, le 25 mai.

La manifestation était la troisième du genre en une semaine dans la métropole. Les manifestants ont marché sur le 10th Street Bridge et dans les rues du centre-ville de Calgary en scandant des slogans tels que I can’t breath (Je ne peux plus respirer), les derniers mots prononcés par George Floyd, et No Justice No Peace (Pas de paix sans justice).

Ce qui est en train de se passer est magnifique et incroyable, mais nous devons aussi nous concentrer sur les injustices qui perdurent, affirme Cecy Gaskin, une manifestante.

Ifrah Hassan, une réfugiée somalienne mère de six enfants était elle aussi de la manifestation.

Nous, les Noirs, on nous enlève nos enfants. On nous prend tout ce qu’on aime, dénonce-t-elle.

Une grande foule de manifestants.

La mort de George Floyd a provoqué la colère de milliers de personnes à Calgary qui ont envahi les rues de la ville pour dénoncer le racisme au Canada.

Photo : Radio-Canada / Leah Hennel

Godfred Addai lui, affirme que le racisme est présent au Canada, comme aux États-Unis.

Les gens pensent que ça ne se passe qu’aux États-Unis, mais ça arrive ici aussi, à Calgary. Je me suis fait battre par un policier il y a six ans et je me bats toujours pour obtenir justice, dénonce-t-il.

Contre-manifestant arrêté

Un contre-manifestant portant un chandail à l’effigie de Donald Trump a été menotté et arrêté près de l’hôtel de ville de Calgary après avoir tenté de s’emparer du porte-voix d’un manifestant.

Un manifestant a également été transporté à l’hôpital après avoir fait une chute et s’être blessé à la tête.

Les manifestants se sont finalement dirigés vers l’hôtel de ville pour y tenir une veillée à la chandelle. Selon la police, entre 1000 et 2000 personnes ont pris part à la manifestation.

Une autre veillée à la chandelle en soutien au mouvement Black Lives Matter est prévue samedi à 16 heures devant l’hôtel de ville de Calgary.

Avec les informations de Joel Dryden

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Droits et libertés