•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Remparts bien nantis en vue du repêchage de la LHJMQ

Patrick Roy, directeur général et entraîneur-chef des Remparts de Québec le 15 août 2018

Patrick Roy, directeur général et entraîneur-chef des Remparts de Québec

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

Il y a longtemps que les Remparts s’étaient présentés à une séance de sélection aussi bien nantis qu’ils le seront au Centre Vidéotron vendredi, alors qu’ils parleront aussi tôt qu’au 5e rang du repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Avec la Coupe Memorial de 2022 dans le collimateur, l’organisation n’a pas pour autant l’intention de liquider sa banque de choix en vue de l’événement.

Pour la formation de Patrick Roy et son équipe de dépisteurs, ce sont des mois de travail qui vont culminer lors de la sélection des Remparts, en première ronde du repêchage, vendredi. Pour l’instant, le directeur général entend bien prononcer le nom d’un joueur avec son cinquième choix au total. Quant à savoir qui rejoindra son équipe, rien n’est moins sûr pour l’instant.

Je suis bien heureux que ce ne soit pas vendredi aujourd’hui! Parce qu’il y a beaucoup de scénarios [sur la table]. [...] Quand tu es le premier [à parler], tu ne t’en fais pas trop. Et pour le deuxième choix, de surcroît, c’est la même équipe [Olympiques de Gatineau]. Mais nous, en cinquième, on ne sait pas quel joueur va être disponible à ce moment-là. On a quand même une bonne idée du genre de joueur qu’on aimerait, a affirmé Patrick Roy, en visioconférence, mercredi après-midi.

Ce joueur, ce sera le meilleur disponible, peu importe sa position, qu’il soit gardien de but, défenseur ou attaquant, soutient le directeur général.

Sincèrement, ça ne m’est pas arrivé trop souvent d’être dans cette position-là, mais on a de la profondeur partout. [...] Les quatre trios sont pas mal remplis. On a le luxe de dire qu'on va aller avec le joueur qui nous plait le plus à cette position-là.

Patrick Roy, directeur général et entraîneur-chef des Remparts

Le dépisteur-chef Christian Vermette et son personnel ont, malgré l’annulation des séries dans les rangs midget, pu se faire une bonne idée du talent en présence.

Il y a eu quand même plusieurs événements qui permettent [de faire une évaluation]. C’est certain que les éliminatoires, c’est toujours le fun de voir les joueurs dans ces moments-là. En même temps, ce n’est pas un problème pour nous. [...] Mon groupe de dépisteurs voit beaucoup de matchs. On échange beaucoup. Je prends des notes, a laissé entendre Patrick Roy.

L'attaquant des Remparts James Malatesta

L'attaquant des Remparts James Malatesta

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Il n’est donc pas question, pour l’instant, d’échanger ce 5e choix au total, qui sera sûrement très convoité par les autres organisations de la LHJMQ. On s’attend à repêcher, confirme le DG des Remparts, qui vient de passer les deux dernières années à rebâtir son équipe de zéro.

En même temps, il gardera l’oreille tendue à toute proposition qui cadrerait dans le plan de développement de l’équipe.

Comme je l’ai déjà dit, ce n’est pas un joueur qu’on irait chercher pour une saison. Nous, ce qu’on veut, c’est connaître deux ou trois bonnes saisons, alors c’est sûr [qu’on choisirait] un jeune. Si on sacrifiait ce choix-là, ce serait plus pour aller chercher un joueur qui cadrerait dans les années qui vont suivre.

Afin de se monter une équipe dominante en vue de 2022, Patrick Roy serait même prêt à sélectionner un récalcitrant, comme il l’a fait avec James Malatesta en 2019, mais pas dans les premières rondes de la séance.

Pas au début. Ça, c’est sûr que non. [...] Si on repêche un joueur, c’est parce qu’on est sûr qu’il va venir à 100 %. Par la suite, on verra plus tard dans le repêchage.

Patrick Roy, directeur général et entraîneur-chef des Remparts

Acquisition de Thomas Sigouin

Plus tôt en journée mercredi, le directeur général a déplacé ses premiers pions en vue de la fin de semaine, en faisant l’acquisition du gardien de 20 ans Thomas Sigouin, du Phoenix de Sherbrooke. Il complétera le trio de vétérans des Remparts avec les attaquants Thomas Caron et Hunter Holmes.

Dans la transaction, les Remparts ont laissé filer un choix de 3e tour à la séance de 2022. Patrick Roy s’est ensuite assuré de regarnir sa banque de choix de 2022 en obtenant la sélection de 2e ronde des Tigres de Victoriaville pour cette année-là contre des choix de 3e ronde de 2020 et de 4e ronde de 2021.

On a échangé notre choix de 3e ronde et notre choix de 4e ronde l’année prochaine pour un choix de 2e ronde de Victoriaville justement pour nous donner des munitions si jamais on a besoin de faire des transactions. On veut repêcher à chaque année, mais s’il y a une année que ça nous dérange peut-être un petit peu moins de repêcher, c’est cette année.

On pense qu’on a de 16 à 17 joueurs qui peuvent être de retour pour les deux prochaines saisons. C’est quand même énorme.

Patrick Roy, directeur général et entraîneur-chef des Remparts
La coupe Memorial

La dernière participation des Remparts au tournoi de la Coupe Memorial remonte à 2015, au Colisée Pepsi.

Photo : Coupe Memorial

Objectif 2022

Ce sont ces joueurs qui seront le coeur de l’équipe, lors de la saison 2021-2022, saison qui se conclura fort probablement avec la présentation du tournoi de la Coupe Memorial à Québec.

C’est le plan de l’organisation de faire la demande pour la Coupe Memorial. Et de toute façon, dans ma tête à moi, cette année-là, sans savoir que c’était la Coupe Memorial qui était au Québec, et sans savoir que c’était nous qui étions pour l’avoir, ça coïncidait de toute façon avec le plan qu’on s’était fixé d’avoir une équipe extrêmement compétitive, a raconté Patrick Roy, qui se félicitait d’avoir pu mettre la main sur des jeunes comme Théo Rochette, Cole Cormier et Nicolas Savoie.

Chose sûre, le directeur général ne procédera pas à une grande liquidation de sa banque de choix en vue du grand rendez-vous national.

Rendus là, on essaiera d’avoir le moins de morceaux possible à aller chercher, mais on ne videra pas notre banque de choix pour la Coupe Memorial.

Patrick Roy, directeur général et entraîneur-chef des Remparts

Adjoints sous contrat

Patrick Roy a par ailleurs a annoncé les renouvellements de contrats des membres de son personnel hockey, incluant l’entraîneur associé Martin Laperrière, l'entraîneur-adjoint Benoît Desrosiers, l’entraîneur des gardiens de but Pascal Lizotte, l’adjoint au directeur général et dépisteur-chef Christian Vermette, le coordonnateur vidéo David Rodrigue, le thérapeute sportif Steve Bélanger, ainsi que le gérant de l’équipement Stéphane Savard et son adjoint Jacques Bélanger.

On est vraiment heureux de notre staff. Ça allait de soi, maintenant qu’on sait que la saison va probablement commencer le 1er octobre, je pense que c’était important de sécuriser tout le monde et de signer des contrats pour toute la gang.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Hockey