•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une baisse du nombre de contraventions fait fondre les revenus de la police de Winnipeg

Danny Smyth est pris en gros plan, entouré de journalistes.

Le chef de la police de Winnipeg, Danny Smyth.

Photo : Radio-Canada / Warren Kay

Radio-Canada

Avec moins de véhicules sur les routes de Winnipeg en raison de la pandémie, les revenus de la police municipale provenant des contraventions sont en baisse, selon un rapport livré cette semaine au Conseil de police.

La police s’attend à perdre 6,9 millions de dollars de revenus provenant de contraventions issues de radars photo. Elle s’attend aussi à une baisse de 2 millions de dollars provenant de contraventions données par des agents.

Au total, le rapport estime que la police subira une baisse de revenus de 7,9 millions de dollars ainsi qu’une hausse des dépenses de 5,6 millions de dollars pour son exercice financier 2020-2021. Le budget du Service de police frôle les 300 millions de dollars, soit environ un quart du budget de fonctionnement de la Ville de Winnipeg.

Gain de cause aux policiers

De plus, à la fin du mois de mars, une décision d’arbitre a donné gain de cause à l'Association des policiers de Winnipeg après une décision du conseil municipal de changer unilatéralement les retraites des policiers.

La Ville espérait économiser 6 millions de dollars cette année, mais elle a dû payer une indemnisation de 600 000 $ au syndicat et aux policiers après que l’arbitre a jugé que la Ville avait violé le contrat des policiers.

Mardi, le chef du Service de police de Winnipeg, Danny Smyth a dit qu’il n’y avait aucune indication qu’il y aurait des mises à pied à cause du déficit. Il reconnaît cependant que le budget préoccupe son équipe de gestion.

Le rapport souligne que le coût total de la pandémie pour le Service de police de Winnipeg n’a pas encore été calculé.

Avec les informations de Sean Kavanagh

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Forces de l'ordre