•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déploiement de l’armée : peut-être pas nécessaire, dit Trump

Il y a quelques jours, le président américain menaçait de déployer l’armée dans les villes.

Une poignée de soldats en habit de camouflage marchent dans une rue.

Des membres de la Garde nationale à Washington, le 2 juin 2020

Photo : Reuters / KEVIN LAMARQUE

Reuters

Donald Trump a dit mercredi penser qu'il ne sera pas nécessaire de déployer l'armée en réponse aux manifestations qui secouent les États-Unis depuis la mort, la semaine dernière, d'un homme afro-américain lors de son interpellation par la police de Minneapolis, dans le Minnesota.

Cela dépend, je ne pense pas que nous aurons besoin de le faire, a répondu le président américain à Newsmax TV tandis qu'il était interrogé sur la possibilité d'envoyer l'armée dans des villes américaines pour faire face aux troubles qui émaillent le mouvement de protestation contre les violences policières et le racisme.

Donald Trump avait déclaré lundi lors d'une allocution télévisée depuis la Maison-Blanche qu'il déploierait des soldats à Washington et ferait de même dans d'autres villes américaines si les autorités locales ne parvenaient pas à endiguer les violences.

Plus tôt dans la journée mercredi, le secrétaire américain à la Défense s'est opposé au recours à l'armée face aux manifestations.

Des dizaines de milliers de personnes descendent quotidiennement dans les rues des grandes villes américaines depuis le décès de George Floyd.

Les charges contre l'ex-policier à l'origine de la mort de Floyd ont été requalifiées mercredi par la justice américaine, qui a inculpé Derek Chauvin de meurtre au second degré.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !