•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le masque de plus en plus présent au Nouveau-Brunswick

Deux femmes portent le masque, sur la rue Main de Moncton.

Deux femmes portent le masque, sur la rue Main de Moncton.

Photo : Radio-Canada / Guy Leblanc

Radio-Canada

Le masque : force est de constater que les gens commencent à s’y faire et à l’adopter au Nouveau-Brunswick. Maintenant obligatoire dans les lieux publics quand la distanciation physique est impossible, le port du masque est même devenu un critère d'entrée dans certains commerces.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

C’est le cas de la boutique Chaussures Pop à Tracadie, où un préposé attend les consommateurs à l’entrée.

Gerald Benoit, un client, s’est fait prier de porter un masque lorsqu’il s’est présenté à l’entrée de l’établissement. On est retourné à la voiture [le chercher], témoigne-t-il. C’est bien correct.

Un écriteau dans la boutique Chaussures Pop à Tracadie au Nouveau-Brunswick.

Un écriteau demandant le port du masque dans la boutique Chaussures Pop à Tracadie au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada

Disons que ça m'a surprise un peu, a témoigné pour sa part une autre cliente, Laurie-Anne Brideau.

Les commerçants aussi

À la boutique Maddie & Sofia de Dieppe, ce sont les employés qui enfilent le masque dès l’arrivée des clients.

Lorsqu’ils doivent interagir avec une cliente et que la distanciation sociale est peut-être moins possible, on leur demande de porter le masque pour une protection additionnelle, explique Marie-José Cormier, propriétaire de la boutique.

Les employés l’enlèvent toutefois dès qu’ils sont seuls en boutique, témoigne-t-elle.

Marie-José Cormier estime que si toutes ses clientes ne portent pas de masque, environ un tiers d’entre elles en ont un avec elles.

Beaucoup demandent, en entrant dans le magasin, si elles doivent le porter, précise toutefois la commerçante.

Deux femmes portent le masque sur la rue Main de Moncton.

Le port du masque est une mesure additionnelle de protection contre la COVID-19 qui ne remplace pas l'éloignement physique.

Photo : Radio-Canada / Guy Leblanc

L’éclosion dans la zone 5

Après une accalmie de près de deux semaines sans cas au Nouveau-Brunswick, une recrudescence dans la région de Campbellton donne matière à réflexion à bien des citoyens de la province.

Les gens commencent à se réveiller, parce qu’on commence à voir plus de gens avec des masques quand ils rentrent dans les magasins, dit Suzanne Aubin, de Tracadie.

Si tous ne le portent pas à la même fréquence, le masque commence à faire partie d’une nouvelle réalité.

Dans les poches ou dans un sac à main, de plus en plus d’individus traînent un masque protecteur au Nouveau-Brunswick.

Avec les informations de Mathieu Massé

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Santé publique