•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les confessions de Désiré : « Nous avons remarqué qu’il y avait beaucoup de défis à surmonter »

La série Confessions en confinement donne la parole à des citoyens qui, par leurs actions, ont contribué au bien-être des autres pendant la pandémie.

Un homme souriant devant la caméra.

Désiré Kaboré a décidé d’offrir des repas gratuitement aux travailleurs de première ligne et aux personnes les plus vulnérables.

Photo : Avec la gracieuseté de Désiré Kaboré

Radio-Canada

Désiré Kaboré sert des grillades à Ottawa, depuis près dix ans, dans son restaurant Pili Pili. Pour soutenir sa communauté, il a décidé d’offrir des repas gratuitement aux travailleurs de première ligne et aux personnes les plus vulnérables.

Nous avons voulu aussi leur montrer que nous existons et que nous pouvons apporter notre pierre pour qu’ensemble on puisse surmonter cette difficulté.

Désiré Kaboré

Confessions en confinement - Desire Kabore

J’ai agi

« Nous avons créé Meals for Hope [Les repas de l’espoir] pour apporter notre modeste contribution à notre communauté.

« Certaines personnes âgées ont des problèmes de mobilité. Donc, pour les empêcher de sortir et leur permettre de rester à la maison afin d’éviter de contracter la maladie, nous avons préféré leur offrir des repas chauds à la maison. Et aussi pour aider les travailleurs de première ligne. »

Un repas dans un contenant en plastique.

Meals for Hope offre des repas pour aider les personnes âgées et les travailleurs de première ligne.

Photo : Avec la gracieuseté de Désiré Kaboré

La réaction

« Nous avons rencontré une dame qui était vraiment dans le besoin. Lorsque nous avons cogné à sa porte pour lui apporter à manger, elle était très surprise. Étant nouvelle immigrante au Canada, elle ne savait pas que cela était possible que quelqu’un puisse lui apporter à manger chez elle, à la maison. »

Elle a commencé tout de suite à invoquer le nom du Seigneur, parce que depuis ce matin-là, elle priait avec ses enfants pour qu’on puisse lui venir en aide, et le même soir, nous avons cogné à sa porte et nous lui avons apporté à manger.

Désiré Kaboré

« Ceci démontre que beaucoup de gens sont très fiers de recevoir l’aide que nous offrons. »

L’impact

Depuis que nous avons créé notre structure, la communauté est en train de se joindre à nous pour nous accompagner dans tout ce que nous faisons.

Désiré Kaboré
Un chariot rempli de boîtes de repas et de bouteilles et de canettes de boissons rafraîchissantes.

L'entreprise a pu créer une structure qui permet à d’autres personnes et à d’autres organisations de se joindre à elle pour aider la communauté.

Photo : Avec la gracieuseté de Désiré Kaboré

« L’impact de notre entreprise est immense, car nous avons pu créer une structure qui permet à d’autres personnes et à d’autres organisations de se joindre à nous pour pouvoir aider la communauté. Nous avons reçu l’aide de la Fondation du centre catholique pour immigrants qui est avec nous dans notre démarche et aussi la Fondation des bergers de l’espoir que nous soutenons.

« Notre action de pouvoir offrir des repas a vraiment beaucoup aidé. Surtout nos médecins qui avaient besoin de repas à un certain moment donné de la nuit pendant leur travail et avaient de la difficulté à pouvoir se déplacer. »

Ce que je retiens

« Cette expérience montre que nul n’est à l’abri. Nous avons aidé des personnes sans abri, des étudiants internationaux. Toute la communauté a besoin d’assistance.

« Je profite pour remercier tout le monde, les bénévoles qui travaillent fort pour nous aider. »

Ce texte a été édité pour des raisons de concision. Certaines tournures de phrases sont néanmoins retranscrites telles quelles, de façon à conserver l’authenticité du témoignage et le ton employé par les participants.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Engagement communautaire