•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éclosion de COVID à l'École Louis-de-France : un employé travaillait aussi en CHSLD

Un enfant écrit dans son cahier. On ne voit que ses mains.

L'École Louis-de-France est aux prises avec une éclosion de COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Radio-Canada

L'École Louis-de-France de Trois-Rivières enregistre un nouveau cas de COVID-19, portant à 12 le nombre de personnes atteintes dans l'établissement. La Commission scolaire du Chemin-du-Roy confirme aussi qu’un membre du personnel a travaillé simultanément dans un CHSLD.

Ce membre du personnel occupait un poste à temps partiel à l’école Louis-de-France dans la classe où la COVID-19 a été circonscrite.

On ne connaît pas le CHSLD dans lequel travaillait l’employé ou quelle fonction occupait cette personne. La Commission scolaire soutient que ni elle ni la direction d’école n’avaient été mises au fait de la situation.

Est-ce que la contamination, circonscrite dans la classe, vient de cette personne qui était responsable du groupe? Le CIUSSS reste vague sur la question et préfère ne pas pointer personne en particulier par souci de ne pas la stigmatiser.

Nous avons fait notre enquête et à travers cette enquête, nous avons identifié les personnes qui auraient pu être à l’origine de l’éclosion, autant dans l’école que dans d’autres milieux. Pour l’instant, les personnes sont retirées et sont en train de récupérer tranquillement, chez elles.

Marie-Josée Godi, directrice de la santé publique en Mauricie

De nouvelles mesures de sécurité

Pour éviter que cela ne se reproduise, une question sera ajoutée dans le formulaire de surveillance des symptômes que doivent remplir quotidiennement les membres du personnel. Il leur sera dorénavant demandé s’ils travaillent dans un autre milieu de travail qu’à l’école, notamment dans le milieu de la santé.

La commission scolaire n’avait pas l’habitude auparavant de poser cette question-là au personnel à savoir s’ils avaient d’autres employeurs, surtout lorsque les personnes sont employées chez nous à temps partiel. S’ils ont dix ou 15 heures, c’est clair qu’ils vont avoir deux emplois pour boucler leur mois, je le dirais comme ça. C’est clair que nous, on va rajouter cette information-là sur le questionnaire.

Luc Galvani, directeur général de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy

14 élèves sur 174 inscrits seront absents pour le reste de la semaine, au choix de leur parent, suivant l'éclosion révélée mardi.

La Commission scolaire du Chemin-du-Roy est la seule commission scolaire du territoire qui rapporte des cas de COVID-19.

Rappelons que mardi, 11 cas ont été recensés à l'école primaire, donc 10 élèves et un membre du personnel. 9 des 10 élèves fréquentaient la même classe.

Des parents rencontrés à l'école se disent toutefois rassurés par les mesures mises en place à l'école et comptent maintenir la fréquentation de leur enfant.

Outre les 12 cas de COVID-19 recensés à l'école Louis-de-France, un autre a été rapporté hier à l'école de musique Jacques-Hétu.

D'après les informations de Marie-Ève Trudel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Enseignement primaire