•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les futurs médecins formés dans l'Est-du-Québec y restent en majorité pour leur pratique

Un médecin vêtu de son sarrau, avec un stétoscope autour de son cou.

Les étudiants qui suivent une partie de leur formation en médecine dans l'Est-du-Québec choisissent souvent de s'y installer après leurs études (archives).

Photo : Getty Images / Joe Raedle

Radio-Canada

Les étudiants en médecine familiale de l'Université Laval qui reçoivent une partie de leur formation en Gaspésie, au Bas-Saint-Laurent ou sur la Côte-Nord décident majoritairement de faire carrière dans l'une de ces régions. C'est ce que révèlent des données publiées par la Faculté de médecine de l'Université.

Au cours des dernières années, le taux de rétention de ces étudiants a été de 84 % pour ceux qui ont fréquenté les Unités de médecine familiale de Trois-Pistoles, de Rimouski, de Gaspé ou de Baie-Comeau.

Le responsable de la formation médicale en région à la Faculté de médecine de l'Université Laval, le docteur Jean Ouellet, estime que la clef du succès pour inciter les étudiants à établir leur pratique médicale en région est la prise de contact direct avec le milieu lors des années d'études.

On a des sites de formation dans tous les Centres hospitaliers de l'est de la province. Les étudiants fréquentent ces milieux d'enseignement périodiquement, ce qui est vraiment reconnu comme étant la façon de faire découvrir la pratique en région et d'aider les jeunes à s'installer éventuellement en région, soutient-il.

Élizabeth Mill.

Élizabeth Mill est chef de service en omnipratique à l'hôpital de Rimouski. Elle a étudié à l'Université Laval et a décidé de s'établir au Bas-Saint-Laurent après ses études.

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Des médecins qui travaillent dans l'Est-du-Québec et qui ont suivi leur formation à l'Université Laval disent que c'est la qualité de vie en région et la possibilité de pratiquer leur métier de manière plus diversifiée, en raison du nombre moins élevé de médecins, qui les ont convaincus de s'établir ici.

Seulement pour le décor qu'on a, c'est déjà un grand avantage. Il y a aussi la proximité avec les spécialistes, puis le fait d'être au cœur de la relation entre le patient et les spécialistes, puis les autres travailleurs de la santé.

Élizabeth Mill, chef de service en omnipratique à l'hôpital de Rimouski

Le mois dernier, l'Université Laval a reçu pour une quatrième fois en 15 ans le prix Keith de la Société de médecine rurale du Canada.

Ce prix est remis à la Faculté de médecine canadienne qui a formé le plus grand nombre de médecins de famille qui pratiquent toujours en région, 10 ans après leur diplomation.

Campus de médecine à Rimouski

La crise de la COVID-19 n'a pas retardé le projet d'implantation à Rimouski d'un campus de la Faculté de médecine de l'Université Laval.

Les responsables assurent que les échéanciers sont respectés malgré les contraintes imposées la pandémie.

Le centre intégré de santé et de services sociaux de Rimouski-Neigette.

Le campus de médecine serait situé dans le prolongement de l'Aile D de l’hôpital de Rimouski, derrière l'Hôtellerie Omer-Brazeau (archives)

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Le docteur Jean Ouellet affirme même que la crise a eu un effet positif.

Il explique qu'elle a forcé l'accélération des techniques d'enseignement à distance pour les étudiants en externat à l'hôpital de Rimouski.

Les cours ont été transformés, plusieurs, en format à distance, ce qui fait partie des plans des pavillons. Il y a une partie de la formation qui va se faire à distance à Rimouski et à Lévis. Ça a incité les professeurs à accélérer la transformation des projets-pilotes : "comment mon cours, maintenant à distance, devient formateur et efficace au niveau pédagogique?" précise le responsable de la formation médicale en région à la Faculté de médecine de l'Université Laval.

En principe, la première cohorte de 18 étudiants commencera sa formation en médecine à Rimouski en septembre 2022.

D'après les informations de Denis Leduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Éducation