•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle façon d’emprunter des livres

La façade de la bibliothèque municipale.

La bibliothèque municipale de Rouyn-Noranda

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

Après avoir fermé leurs portes pendant plusieurs semaines en raison de la crise sanitaire, les bibliothèques municipales de Rouyn-Noranda et de Val-d'Or ouvriront leurs succursales centrales dès lundi prochain, le 8 juin.

Les usagers ne pourront pas circuler dans les rayons afin d'éviter les contacts entre les personnes et la contamination sur les livres et les étagères, comme l’indique la directrice générale de la bibliothèque de Rouyn-Noranda, Esther Labrie.

C'est vraiment une décision de la Santé publique, c’est le gouvernement qui nous dit que les gens n’ont pas accès, mentionne-t-elle. Pour éviter que tout le monde touche aux livres, après ça, ça devient difficile de contrôler la contagion.

Cependant, il sera toujours possible d’emprunter des livres en les réservant via le catalogue virtuel sur le site web de la bibliothèque ou par téléphone.

Au comptoir de prêts, ils vont pouvoir faire une sélection pour vous si vous n’êtes pas à l’aise avec le catalogue [virtuel], assure Esther Labrie.

Une des bibliothécaires a de plus produit un tutoriel, disponible sur le site Internet de la bibliothèque, qui démontre la façon de réserver une commande de livres sur le web.

Prochaine étape : aller chercher les livres

Avant de se présenter à la bibliothèque pour emprunter des livres, les usagers appellent pour prendre rendez-vous. Il suffit ensuite de se présenter à l'heure et la date désignées pour récupérer les livres qu’ils ont réservés.

Si jamais il y a trop de monde, on a quand même mis des pastilles au sol pour la distanciation, précise Esther Labrie.

Une femme derrière un plexiglass tend un sac contenant des livres à une cliente de la bibliothèque.

Les livres réservés à l'avance devront être récupérés au comptoir de prêts.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Ouellette

Une fois arrivé au comptoir, on donne notre nom et un employé nous passera notre commande, emballée dans un sac. Esther Labrie indique que les employés touchent les livres seulement après s’être désinfecté les mains. D’ailleurs, les livres retournés ne sont pas manipulés pendant trois jours, soit la période de temps que le virus survit sur le plastique.

On s’assure vraiment de respecter la quarantaine de trois jours, ce qui est amplement suffisant pour que le virus ne soit plus présent sur les livres, souligne Esther Labrie.

On demande également aux usagers de ne pas désinfecter les livres avant de les déposer dans la chute à livres afin d’éviter d’endommager le matériel.

Que les gens se mettent à désinfecter les livres, prendre des lingettes, tout ça, c’est à éviter, parce que ça abîme le papier ou le carton ou même la reliure comme telle, note Esther Labrie.

Une affiche indique «Tous les retours livres, revues, jouets se font uniquement dans la chute à l'extérieur du bâtiment».

Les livres doivent être rapportés dans la chute à l'extérieur du bâtiment.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Ouellette

À la bibliothèque de Val-d’Or aussi, le service de prêts sans contact débutera le 8 juin. Par communiqué, le service des Bibliothèques municipales de Val-d’Or explique que la cueillette des commandes se fera sur rendez-vous dans le hall du Service culturel.

Les usagers qui avaient emprunté des livres avant la crise sanitaire et qui n’avaient pas pu les retourner peuvent les rapporter dans la chute à livre jusqu’au 15 juillet sans accumuler de frais de retard.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Livres