•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saskatchewan se lance dans l'exploitation du lithium

La mine North American Lithium de La Corne.

La première étape de l'exploitation du lithium en Saskatchewan commencera à Regina au mois de juillet.

Photo : North American Lithium

Le gouvernement de la Saskatchewan a annoncé mercredi que l’exploration et le développement du lithium commenceront dans la province grâce à un nouveau chantier entamé par les entreprises Prairie Lithium et LiEP Energy.

Ces deux compagnies ont lancé la coentreprise Prairie-LiEP Critical Mineral (PLCM), un projet pilote en deux étapes qui produira de l’hydroxyde de lithium à partir des saumures de champs pétroliers de la Saskatchewan.

La première étape devrait débuter en juillet prochain à Regina, tandis que la seconde est prévue pour la deuxième moitié de l’année 2021, grâce à des exploitations dans le sud de la province.

C'est un autre chantier passionnant qui encourage la diversification économique en Saskatchewan.

Bronwyn Eyre, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles de la Saskatchewan

Le lithium a un grand potentiel économique, puisque la demande mondiale est en augmentation. C’est la raison pour laquelle le financement des technologies d’extraction du lithium fait partie du plan de croissance de la province, explique Bronwyn Eyre.

Même discours du côté du ministre du Commerce et du Développement des exportations, Jeremy Harrison. Le potentiel du lithium permettra d’aider la province dans sa reprise économique, estime-t-il.

La coentreprise PLCM a été approuvée par le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles dans le cadre du Programme incitatif à l’innovation pétrolière en Saskatchewan. Ce projet pourra compter sur des redevances représentant 25 % des dépenses de fonctionnement et des capitaux disponibles.

Le Programme incitatif à l’innovation pétrolière en Saskatchewan cible un large éventail d'innovation dans le domaine pétrolier et gazier de la province, dont le lithium.

Les présidents-directeurs généraux des entreprises Prairie Lithium et LiEP Energy se disent enthousiastes à l'idée de commencer la première étape en Saskatchewan cet été. La province a le potentiel de devenir un acteur de premier plan sur la scène mondiale du lithium, selon eux.

La première étape du projet permettra de produire de 1 à 1,75 kilogramme d’hydroxyde de lithium par jour. La construction des premières installations d’extraction et de raffinage du lithium est prévue pour la deuxième étape, en 2021.

Ces installations, qui seront parmi les premières au pays, permettront de produire une tonne d’hydroxyde de lithium quotidiennement.

Un marché en pleine expansion

Selon un communiqué du gouvernement, la demande mondiale de lithium devrait augmenter de 10 % par année entre 2019 et 2024 en raison de la popularité croissante des piles rechargeables pour les véhicules électriques et les appareils portables.

Le lithium est considéré comme essentiel dans le plan d’action bilatéral entre le Canada et les États-Unis en raison de son rôle dans les technologies de pointe et propres.

Les piles représentent 45 % du marché du lithium, mais il est également utilisé pour produire du verre et de la céramique ainsi que des graisses et des lubrifiants.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !