•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Ontario veut améliorer l’accès à Internet en région

Un clavier, une souris d'ordinateur, un ordinateur et des écouteurs sur une table.

L'Ontario veut améliorer l'accès à Internet haute vitesse dans les régions.

Photo : Radio-Canada / Olivia Laperrière-Roy

Radio-Canada

Le gouvernement de l’Ontario a annoncé mercredi un investissement de 150 millions de dollars pour améliorer l’accès à Internet dans la province.

Selon le premier ministre Ford, ce sont environ 12 % des communautés de l’Ontario qui n’ont pas accès à une connexion Internet fiable et à haute vitesse.

Nous contribuons à créer de meilleures possibilités pour les familles, petites entreprises et agriculteurs ontariens dans les régions rurales et éloignées, a affirmé Doug Ford, ajoutant que toutes les régions de l’Ontario seront appelées à contribuer à la relance économique.

Le gouvernement demande aussi au fédéral de contribuer à mettre en place le projet.

Le député fédéral de Nickel Belt, Marc Serré, rappelle que du financement a été annoncé récemment par Ottawa, et se réjouit de l'annonce de la province, surtout pour le Nord de l'Ontario.

Dans le budget de 2019, l'an passé, le fédéral a mis 1 milliard de dollars pour les investissements dans la bande passante et maintenant nous avons ici le lien avec la province de l'Ontario, ce qui est vraiment important.

Marc Serré, député fédéral de Nickel Belt

Je pense que c'est vraiment l'opportunité idéale pour les compagnies du secteur privé, les organisations et les municipalités de s'assurer de soumettre des projets pour aller accéder aux fonds, ajoute-t-il.

Paul Ouimette, le directeur des opérations de l'organisme NEOnet, croit que l'annonce est positive, mais ajoute que les défis sont énormes

NeoNet a pour mandat de promouvoir et développer les technologies de l'information dans le Nord-Est de l'Ontario.

Dans le Nord, on a des joueurs qui sont des fournisseurs plus petits et beaucoup plus locaux. C'est important de voir comment eux vont avoir la chance d'accéder à ces fonds.

Paul Ouimette, directeur des opérations de l'organisme NEOnet

Malgré les investissements, il faudra selon lui une volonté des fournisseurs d'installer l'infrastructure même si c'est pour une zone moins populeuse.

Un accès « essentiel » pour l’apprentissage à la maison

Le ministre de l’Éducation Stephen Lecce a affirmé qu’avoir une connexion Internet haute vitesse stable était essentiel pour que les élèves puissent apprendre à la maison.

M. Lecce a profité de l’annonce du gouvernement pour ajouter que toutes les écoles secondaires seraient reliées à l'Internet haute vitesse d’ici septembre.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Les écoles élémentaires seront quant à elles reliées à Internet haute vitesse d’ici l’automne 2021, selon M. Lecce.

En ce qui concerne le retour en classe prévu en septembre et les craintes de propagation de la COVID-19, M. Lecce affirme que le gouvernement étudie toutes les autres juridictions pour s’assurer que les élèves les plus jeunes ne soient pas exposés à des risques pour leur santé.

Le plan de retour en classe du gouvernement Ford devrait être déposé d’ici la fin du mois de juin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Politique provinciale