•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet Sam Chante célébré en format virtuel

Zachary Richard et plusieurs élèves sur scène saluent le public

Zachary Richard entouré des élèves participant au projet Sam Chante, à Saint-Jean au Nouveau-Brunswick, en 2016.

Photo : Radio-Canada

Le projet annuel Sam Chante permet aux élèves francophones de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, de partager la scène avec un artiste acadien. Comme le spectacle a été annulé en raison de la pandémie, les organisateurs proposent un événement virtuel réunissant les artistes qui ont parrainé l’événement depuis ses débuts. 

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Le projet Sam Chante, présenté par l’Association régionale de la communauté francophone de Saint-Jean (ARCF), permet aux élèves de la troisième à la sixième année des écoles francophones de la région de découvrir un artiste acadien et d’apprendre ses chansons pendant l’année scolaire. 

Les élèves ont l’occasion de rencontrer l’artiste et de présenter un spectacle avec lui, à la fin de l’année. 

Le directeur artistique du projet, Rodney Doucet, explique qu’il s’est inspiré d’un événement similaire, qui existait déjà à Petite-Vallée en Gaspésie. 

rodney doucet en entrevue sur l'ordinateur

Le directeur artistique de l'événement Sam Chante, Rodney Doucet, est fier du succès remporté par le projet auprès des élèves, de la communauté et des artistes.

Photo : Radio-Canada

Les jeunes de la région grandissent souvent dans des familles exogames, où on imagine que la culture francophone, ou la musique francophone, ne sont peut-être pas aussi présentes qu’on le souhaiterait, souligne-t-il. 

L’artiste qui parraine le projet est parfois le seul francophone sur la liste d’écoute de certains enfants, indique M. Doucet.

Selon lui, le fait que le projet se déroule sur une longue période lui permet de s’enraciner réellement chez les jeunes et de développer leur intérêt pour la musique francophone. 

Les jeunes ont toujours hâte de savoir qui sera l’artiste invité, raconte-t-il, heureux de constater que le projet est bien ancré dans les écoles. 

Des rencontres mémorables pour les artistes

Il n’y a pas que les jeunes qui aiment cette expérience. Les artistes sont les premiers à en faire l'éloge.

Christian Kit Goguen est le premier musicien qui a parrainé le projet. Il se souvient de la première fois où il a répété avec les enfants dans leur classe. 

Christian Kit Goguen sur scène avec sa guitare. On voit en arrière plan d'autres musiciens et des images du passé.

L'auteur-compositeur-interprète Christian Kit Goguen était touché d'entendre des centaines d'enfants chanter ses chansons.

Photo : Radio-Canada

Il y a des répétitions durant l’année avec les jeunes, et de constater qu’il y a a peu près 200 jeunes qui ont appris une douzaine de tes chansons par coeur, c’est touchant. Ça vient vraiment nous chercher.

Christian Kit Goguen, auteur-compositeur-interprète

L'artiste cajun Zachary Richard estime que le plus beau compliment qu’on puisse faire à un auteur-compositeur, c’est de chanter ses chansons.

Il garde un doux souvenir de son passage à Sam Chante

Le moment le plus marquant, c’est le spectacle. Tout le monde est fébrile. Les parents sont là aussi. C’est surtout de voir dans les yeux des enfants, la magie de la musique s’animer. Ils étaient superbes et c’était une expérience très sympathique.

Zachary Richard, auteur-compositeur-interprète

La chanteuse Monique Poirier ne trouve pas les mots pour décrire ce qu’elle a vécu. Elle dit avoir versé des larmes à plusieurs reprises pendant les répétitions et au lors du spectacle, tellement elle était touchée par cette rencontre et par les surprises qu’on lui avait préparées.

Monique Poirier sur scène lors du Radiothon de l'Arbre de l'espoir 2017.

Monique Poirier a eu de belles surprises lors du spectacle Sam Chante. Ses enfants ont participé au projet en cachette, pour la surprendre sur scène.

Photo : Radio-Canada

C’est tellement touchant de voir ces enfants connecter avec l’artiste, créer en français, et aussi réaliser que oui, c’est possible de faire ce métier-là.

Monique Poirier, auteure-compositrice-interprète

Monique Poirier se souvient encore du moment où elle a découvert sa passion pour la musique, et elle sait à qu’un projet comme Sam Chante peut être un moment déterminant eux. Il y a de ces enfants-là, dans ce projet, qui ont ce moment de : "Ah! C'est ce que je veux faire!" Je me souviens de ces moments-là quand j'avais 5 ans, souligne-t-elle.

Danny Boudreau en entrevue

Danny Boudreau garde un précieux souvenir de son passage à Sam Chante l'an dernier.

Photo : Radio-Canada

Danny Boudreau l’a dit sur scène et le répète aujourd’hui, il s’agit d’une des plus belles expériences de [sa] carrière.

D’entendre son oeuvre à travers les voix de ces enfants-là, c’est un peu comme un film. On est assis là, on voit ça se dérouler, et il y a une naïveté qui s’installe dans tout ça. C’est vraiment un beau projet cette affaire-là! Je suis très fier d’avoir participé.

Danny Boudreau, auteur-compositeur-interprète

Sam Chante, en format numérique

En raison de la pandémie, le projet Sam Chante sera remis à l’an prochain.

Le parrain de cette année, George Belliveau, est déçu de ne pas pouvoir monter sur scène avec les élèves, qui avaient déjà commencé à apprendre ses chansons. 

On n’avait pas été en gros contact musical, c'était plutôt le début où je me présente et on parle de mon cheminement, explique le chanteur country.

Rodney Doucet assure que les élèves de sixième année, qui devaient prendre part au projet, seront invités à y participer l’an prochain.

affiche sam chanteAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Tous les artistes qui ont parrainé le projet Sam Chante seront réuni virtuellement pour revire ces moments marquants et offrir des prestations musicales.

Photo : Facebook : Saint-Jean Art

Afin de rester en lien avec les jeunes et de les faire patienter, les organisateurs proposent un spectacle virtuel en direct sur Facebook, réunissant tous les artistes qui ont parrainé le projet.

Christian Kit Goguen, Zachary Richard, Wilfred Lebouthillier, Monique Poirier, Danny Boudreau et George Belliveau participeront à l’événement virtuel, qui sera présenté comme une émission de variétés avec des extraits d’archives, des discussions et des prestations musicales.

Les Rayons de Sam Chante est présenté le mercredi 3 juin à 19 h sur la page Facebook de Saint-Jean Art.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Musique chanson/pop