•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La CTMA n'attend pas plus de 20 000 touristes aux Îles cet été

Deux navires de la CTMA sont à quai aux Îles-de-la-Madeleine.

La CTMA enregistre actuellement environ 19 000 réservations pour l'été (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Bien que les autorités aient annoncé que les Îles-de-la-Madeleine pourraient recevoir jusqu'à 35 000 personnes au cours de la saison estivale, l'industrie estime qu'il est illusoire de penser que plus de 20 000 visiteurs poseront le pied sur l'archipel au cours des prochains mois.

On parle aujourd'hui même, si tout le monde qui a réservé sur le bateau vient, on n'est pas à 19 000 personnes, affirme le directeur général de la Coopérative de transport maritime et aérien (CTMA), Emmanuel Aucoin.

On parle d'autour de 20 000 visiteurs qui sont capables de venir dans la cadence qu'on s'est donnée, estime-t-il.

Si la photo d'aujourd'hui est réelle, on n'est pas à 35 000 visiteurs aux Îles. C'est un chiffre théorique qui n'est pas atteignable dans les circonstances.

Emmanuel Aucoin, directeur général de la CTMA

Le directeur général de Tourisme Îles-de-la-Madeleine, Michel Bonato, abonde dans le même sens.

35 000 personnes, c'est un maximum autorisé, précise-t-il.

Bien qu'il soit également possible d'accéder aux Îles par avion, M. Bonato indique que ses projections rejoignent celles de la CTMA, soit plus ou moins 20 000 visiteurs pour l'été.

À savoir si ce nombre suffira à assurer la survie des entreprises touristiques des Îles, il répond : avons-nous le choix? Nous sommes soulagés d'avoir déjà une saison touristique.

Malgré tout, il assure que la saison touristique est en préparation sur l'archipel, et que l'industrie devra miser sur la qualité plutôt que la quantité. Le but c'est de gagner la confiance des visiteurs, souligne M. Bonato.

Parallèlement, son organisme mène des représentations auprès de Québec afin d'obtenir une aide financière.

Le directeur général de la CTMA, Emmanuel Aucoin

Le directeur général de la CTMA, Emmanuel Aucoin

Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

Avec ces nouvelles prévisions en tête, la CTMA prévoit accepter de nouvelles réservations dans les prochaines semaines.

D'ici la fin de la semaine prochaine, le souhait qu'on a est de rouvrir les réservations pour permettre aux gens de prendre d'autres places devenues disponibles, indique M. Aucoin.

De nombreuses places ont notamment été libérées par les annulations attribuées en partie à l'incertitude qui entoure la possibilité de traverser les provinces maritimes pour accéder au traversier qui relie Souris à l'archipel.

On avait facilement 25 000 personnes qui avaient réservé, même peut-être 30 000, affirme M. Aucoin, qui précise que ces chiffres ne sont pas représentatifs des dernières années, puisque la CTMA a cessé d'accepter les réservations pendant quelques mois en raison de la pandémie.

Une lueur d'espoir

De son côté, le député des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau, assure qu'il est optimiste quant à la conclusion d'une entente entre Québec et les provinces maritimes afin d'assurer un droit de passage aux Québécois souhaitant se rendre jusqu'à Souris pour prendre le traversier.

À la fois au Nouveau-Brunswick et à l'Île-du-Prince-Édouard, alors qu'il y a quelques jours, on voyait que ça piétinait, là il y a un mouvement dans le sens de ce qu'on souhaite obtenir, affirme le député.

Ça évolue dans le bon sens, il y a une lueur d'espoir, se réjouit-il.

Il estime qu'une annonce pourrait avoir lieu dans les prochains jours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Tourisme