•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une formation de 12 semaines pour devenir préposé aux bénéficiaires

Québec a lancé hier son programme de recrutement de 10 000 préposés aux bénéficiaires. Cette formation payée de trois mois sera offerte à compter du 15 juin.

Un préposé au bénéficiaire pousse un patient sur une civière.

Les futurs préposés aux bénéficiaires gagneront 21 $ de l'heure, en formation, puis 26 $ de l'heure lorsqu'ils travailleront à temps complet dans les CHSLD.

Photo : Radio-Canada / Martin Thibault

Radio-Canada

Le centre de formation professionnelle l'Oasis à Chicoutimi et le service aux entreprises Forgescom à Alma offriront cette attestation d'études professionnelles, et un lieu reste encore à déterminer dans le Haut-du-Lac.

Mercredi à 11 h, plus de 60 000 personnes avaient rempli un formulaire d’inscription, selon le cabinet du premier ministre François Legault. Dans la région, plusieurs ont aussi levé la main pour cette formation qui sera offerte dans trois centres.

Laurence Lacroix, une immigrante française installée à Hébertville, avait déjà tenté d’apporter son aide dans les résidences pour personnes âgées il y a environ un mois. Mais celle-ci avait été refusée à cause de son visa qui ne lui permettait pas de travailler dans le domaine de la santé.

Elle s'est inscrite sur le site quebec.ca/devenirprepose dans les minutes suivant l'annonce du gouvernement Legault.

Je propose mes services depuis longtemps, l’engagement est important et c’est une vocation de vouloir aider, confie-t-elle.

Une coiffeuse de Saguenay souhaite également réorienter sa carrière. Chantal Morneau fait partie des nombreux volontaires.

Si personne n’y va et que le monde pense juste que c’est changer des cacas, du pipi et du vomi, ce n’est pas juste ça! Au-delà de ça, ce sont des êtres humains, qui sont nos mères, nos pères, qui ont besoin de gens comme nous pour prendre la relève.

Chantal Morneau, coiffeuse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique provinciale