•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trump cherche un nouvel État pour tenir la convention républicaine

Donald Trump et Mike Pence, sur la scène, marchant ensemble sur le sol jonché de ballons, devant les partisans républicains, qui sont debout.

La convention républicaine de 2016 s'était tenue à Cleveland, en Ohio.

Photo : Associated Press / Matt Rourke

Agence France-Presse

Le président américain Donald Trump a affirmé mardi qu'il cherchait désormais un autre État que la Caroline du Nord pour organiser la convention républicaine.

Si cette convention, initialement prévue du 24 au 27 août à Charlotte, sera sans véritable suspense, car Donald Trump est assuré d'être désigné candidat, ces grands-messes sont, avec tout leur folklore, traditionnellement des moments forts de la vie politique américaine.

Dans une série de tweets, le locataire de la Maison-Blanche a déploré la décision du gouverneur démocrate de cet État Roy Cooper qui a annoncé qu'il ne pouvait pas à ce stade donner son feu vert pour une convention remplie de monde en raison du coronavirus.

À cause du gouverneur de Caroline de Nord, nous sommes contraints de chercher un autre État pour accueillir la convention républicaine 2020 , a-t-il lancé, reprochant à l'élu d'être toujours dans un état d'esprit confinement.

Cela aurait mis en valeur la magnifique Caroline du Nord dans le monde entier et rapporté des centaines de millions de dollars à l'État.

Le président Donald Trump

M. Trump briguera le 3 novembre un deuxième mandat de quatre ans.

Dans une lettre adressée au Parti républicain plus tôt dans la journée, Roy Cooper soulignait qu'en raison de l'application des recommandations des autorités sanitaires, il jugeait nécessaire d'envisager une convention sur un format plus réduit, avec distanciation physique et port du masque.

Si les démocrates ont évoqué la possibilité d'organiser leur convention, également prévue en août, en ligne ou avec un autre format inédit pour investir leur candidat Joe Biden, Donald Trump a jusqu'ici rejeté une telle idée pour son parti.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique américaine

International