•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des livreurs à vélo sillonneront bientôt Magog

Des vélos et des cyclistes.

L'entreprise Olix offrira un service de livraison à vélo à Magog (archives).

Photo : iStock / zozzzzo

Radio-Canada

Après avoir lancé la plateforme lachatlocal, puis l'application du même nom, l'entreprise Olix offrira un service de livraison à vélo à Magog, à la manière de Uber Eat.

Le transport est un enjeu majeur et avec la saison estivale qui s’en vient, on a voulu offrir quelque chose de différent qui [met en valeur] la mobilité durable et c’est devenu le Vélo2Go pour les commerçants de Magog, explique Gary Denault, président directeur général du groupe Olix.

Les commerçants qui se trouvent à proximité du centre-ville pourront bénéficier du service de livraison à vélo, fait savoir Gary Denault. À court terme, l’entreprise vise regrouper une douzaine de commerçants sur leur nouvelle plateforme. Que ce soit de l'alimentation ou la restauration. Peu importe les produits, [tous] les commerçants pourront adhérer à ce service-là, poursuit-il.

Pour avoir accès à ce service, les Magogois n'ont qu'à commander en ligne ou via l'application lachatlocal et pourront récupérer leur commande à l’une des bornes qui seront installées dans le périmètre du centre-ville. Ils pourront même suivre la livraison en temps réel, assure Gary Denault.

Pour le moment, l’entreprise vise engager trois livreurs à vélo, mais dit qu’elle s’ajustera par rapport à la demande. Les utilisateurs devront débourser un montant fixe de 5 $ pour chaque commande. Pour les gens plus vulnérables, on a décidé d’offrir le transport gratuit s’ils en ont besoin, lance Gary Denault.

Le service Vélo2Go fait partie du service de livraison OGALO lancé récemment par la Chambre de commerce Memphrémagog.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Entrepreneuriat