•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pandémie oblige, les pompiers d’Ottawa font une campagne de sensibilisation virtuelle

Lumière rouge allumée sur un détecteur de fumée posé au plafond.

Les pompiers d'Ottawa font du porte-à-porte depuis 2005 pour sensibiliser les gens à l'importance d'avoir des détecteurs fonctionnels (archives).

Photo : iStock / r. classen

Radio-Canada

Le Service des incendies d’Ottawa rompt avec la tradition pour la première fois depuis 2005. Il ne fera pas de porte-à-porte pour sensibiliser les citoyens à l’importance d’avoir des détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone en bon état.

La campagne annuelle aura lieu, mais sur les réseaux sociaux. Pandémie oblige, il serait peu judicieux de frapper aux portes, souligne le porte-parole du Service des incendies, Carson Tharris.

D’habitude au mois de juin, on passe dans environ entre 6000 et 7000 habitations pour s’assurer que les détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone soient en bon état de fonctionnement, a-t-il expliqué au micro de Marie-Lou St-Onge à Sur le vif, mardi.

La campagne d’une semaine lancée lundi prend cette année la forme d’un défi sur les réseaux sociaux. C’est vraiment d’encourager le monde à vérifier leurs propres détecteurs et de lancer le défi à leur famille, à leurs collègues de s’assurer que tout le monde a un détecteur chez eux qui soit en bonne condition, a-t-il indiqué.

On trouve que le porte-à-porte est un message vraiment efficace pour communiquer avec le monde, mais on trouve qu’avec les réseaux sociaux, on a déjà eu beaucoup d’implication du côté des employés et des conseillers de la Ville d’Ottawa, a-t-il ajouté.

Depuis le début de l’année, le Service des incendies a noté une augmentation de 21 % des incendies jugés graves, c’est-à-dire des sinistres avec des blessés, des morts ou de sérieux dommages. M. Tharris a également noté que sept personnes ont péri dans un incendie depuis le début de 2020 à Ottawa.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Prévention et sécurité