•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Gatineau pourrait permettre la consommation d'alcool dans ses parcs

Deux personnes se promènent dans un parc.

Le centre-ville de Gatineau vu du parc Fontaine (archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-François Poudrier

Radio-Canada

Québec, Saguenay et Drummondville font partie des municipalités qui ont décidé d'autoriser la consommation d'alcool dans certains parcs de leur territoire en marge de la pandémie de COVID-19. Cette mesure est maintenant envisagée à Gatineau.

Cette mesure permet aux villes d’offrir de nouveaux espaces pour que chacun puisse profiter de l’été tout en respectant la distance sanitaire de deux mètres entre deux personnes.

À Gatineau, l'administration municipale a eu la responsabilité d'analyser les impacts. Le maire Maxime Pedneaud-Jobin, qui attend les résultats de cette analyse, dit trouver l'idée intéressante.

Si on peut donner de l'espace aux gens pour qu'ils aient une vie ensemble, même si c'est à deux mètres de distance, pour moi, c'est important pour notre santé mentale, je dirais même notre bonheur, a-t-il estimé, en entrevue à Radio-Canada.

La Ville de Gatineau devrait aussi déposer un plan pour permettre aux restaurateurs d'étendre leur terrasse sur la voie publique. Il s'agit ainsi de venir en aide aux restaurateurs tout en assurant la distanciation physique entre les clients.

Le plan, qui pourrait être déposé lors de la prochaine rencontre du conseil municipal, devrait aussi prévoir la suspension des frais liés à l'aménagement de terrasses. Cette mesure serait la bienvenue chez les restaurateurs, qui attendent toujours que le gouvernement autorise la réouverture de leurs établissements.

Dans le contexte dans lequel on vit présentement, toute mesure peut être utile et aider, affirme Véronique Rivest, sommelière de réputation internationale et propriétaire du bar à vin Soif, dans le Vieux-Hull. Elle dit apprécier le soutien qu'elle a eu de la Ville jusqu'à maintenant.

Même si les terrasses peuvent accueillir les clients, Mme Rivest estime que Québec doit revoir le modèle des permis d'alcool pour permettre aux tenanciers de se remettre de cette crise sanitaire et économique, dont les effets pourraient se faire sentir longtemps.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Coronavirus