•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : les organismes de développement économique redoutent la suite

On peut voir le vieux-port, la cathédrale de Chicoutimi et l'hôpital.

Le centre-ville de Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada / Jessica Blackburn

Radio-Canada

La pandémie représente déjà un coup dur pour les entreprises, mais les organismes de développement économique du Saguenay-Lac-Saint-Jean pensent que le pire est peut-être à venir. Ils craignent que la crise sanitaire se transforme en crise économique majeure.

Ils tournent à plein régime depuis le début de la pandémie.

On a traité trois fois plus de dossiers dans les deux derniers mois qu'on le fait annuellement. Donc, pour ça, il a vraiment fallu déployer des efforts au niveau de l'organisation, explique le directeur de Promotion Saguenay, Patrick Bérubé.

Patrick Bérubé devant les locaux de Promotion Saguenay.

Le directeur de Promotion Saguenay, Patrick Bérubé

Photo : Radio-Canada

Promotion Saguenay a ainsi prêté 2,2 millions de dollars fournis par Québec à 112 entreprises jusqu'à présent. Au Lac-Saint-Jean, la Corporation d'innovation et développement Alma-Lac-Saint-Jean-Est (CIDAL) a distribué 500 000 $ à une quarantaine d'entreprises.

Les employés des deux organismes consacrent leur temps à aider directement les gens d'affaires en les guidant dans les programmes d'aide gouvernementaux.

On leur tend la main puis on tente de communiquer, on tente d'être proactifs. Je pense que pour toute la communauté du Saguenay-Lac-Saint-Jean, c'était le réflexe, estime le directeur général de la CIDAL, Marc Moffat.

Entreprises sur pause

Le brusque ralentissement de l'économie mondiale a fait des victimes. Produits forestiers Résolu a par exemple fermé deux des trois machines à papier de son usine d'Alma. Quelque 150 personnes ont été mises à pied et l'incertitude demeure quant à l'avenir.

Marc Moffat en entrevue à l'extérieur.

Le directeur général de la CIDAL, Marc Moffat

Photo : Radio-Canada

Quelle va être la demande du côté du papier? Est-ce que PFR va devoir prendre des mesures ou modifier peut-être sa production?, se demande Marc Moffat.

Patrick Bérubé ajoute que Rio Tinto aussi a réduit ses activités, notamment en raison de la baisse du prix de l’aluminium.

Dans la région, quelques restaurants et commerces ont fermé. Promotion Saguenay et la CIDAL invitent les propriétaires d'entreprises en détresse à venir rapidement chercher de l'aide.

On a créé un pont financier aux entreprises, en leur prêtant de l'argent. Éventuellement ce prêt-là va venir à échéance. Ils vont devoir le rembourser, explique Patrick Bérubé.

L'une des grandes craintes des organismes de développement économique est que les PME s'endettent plus que jamais avec les programmes d'aide gouvernementaux.

D’après le reportage de Gilles Munger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Affaires