•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les camps de jour auront lieu cet été à Rimouski

Des moniteurs de dos font la file pour entrer dans un parc.

Le recrutement d'animateurs dans les camps de jour ne pose aucune difficulté à la Ville de Rimouski (archives).

Photo : Radio-Canada

La Ville de Rimouski annonce la tenue des camps de jour du 29 juin au 14 août. Toutefois, les places seront limitées et l’horaire modifié.

Trois phrases d’inscriptions auront lieu en juin en priorisant les enfants âgés de 5 à 10 ans.

Ainsi, un enfant inscrit pourra en profiter pendant quatre semaines au maximum pour créer une rotation qui permettra au plus grand nombre d’enfants possible de s’inscrire au camp de jour, indique Josianne Beaulieu, la cheffe par intérim de la division communautaire.

Cet été, 14 sites pourront accueillir les enfants inscrits aux camps de jour. En temps normal, la Ville reçoit 800 jeunes par semaine. Cette année, on réduit de 60 % le nombre d’inscriptions, rapporte Josianne Beaulieu.

Le nombre d’inscriptions a été nettement réduit en raison du ratio imposé par la santé publique.

Les groupes seront plus petits qu'à l'habitude, et des règles devront être adoptées pour assurer la distanciation physique en tout temps.

Ainsi, les moniteurs ne pourront pas avoir la responsabilité de plus de 10 enfants à la fois.

Ratios pour les groupes :

  • 7 à 8 ans : 7 enfants maximum
  • 5 à 6 ans : 5 enfants maximum
  • 3 à 4 ans : 4 enfants maximum

Les moniteurs ont répondu à l’appel

À la Ville de Rimouski, les embauches de moniteurs ont déjà été effectuées.

Kariane Desrosiers, la directrice des loisirs, de la culture et de la vie communautaire, confirme que les moniteurs ont vivement répondu à l’appel, ce qui a permis à la Ville de pourvoir tous les postes.

Les horaires des camps ont aussi été modifiés pour permettre d’attitrer des groupes d’enfants à un seul moniteur tout en limitant les allées et venues pendant la journée.

Les camps seront ouverts du lundi au jeudi, de 8 h à 17 h, et le vendredi de 8 h à 12 h.

Limiter les risques de contagion

La Ville de Rimouski dit tout mettre en œuvre pour limiter les risques de propagation de la COVID-19.

Josianne Beaulieu explique que les activités extérieures seront favorisées, sauf en cas de pluie. Mais on veut aussi s’assurer que les activités populaires auprès des enfants puissent être réalisées tout en étant adaptées à la situation. On a des employés étudiants qui sont en poste depuis quelques semaines et qui s’affairent à adapter la programmation, mentionne-t-elle.

Par ailleurs, la Ville de Rimouski indique qu’un employé a été engagé à temps plein pour veiller à la désinfection du matériel et des locaux du centre communautaire. La facture des coûts additionnels sera assumée par la Municipalité.

Le premier ministre François Legault n’a pas exclu la possibilité d’offrir une aide financière aux municipalités pour combler les coûts additionnels qu’engendre la situation.

Les détails concernant les inscriptions sont disponibles sur le site web de la Ville de Rimouski.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Sports et loisirs