•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gestion RPA deviendra propriétaire de la Villa des Basques

La Villa des Basques

Depuis plus de 2 ans, la Villa des Basques est mise sous séquestre.

Photo : Radio-Canada

Sous séquestre depuis octobre 2018, la Villa des Basques, à Trois-Pistoles, aura prochainement de nouveaux propriétaires. Dans un communiqué, Gestion RPA, une entreprise du Saguenay, souligne qu'un juge a officialisé la vente des actifs le 27 mai.

Pour conclure la transaction, les nouveaux propriétaires devront obtenir les assurances requises pour l'établissement.

Le président de Gestion RPA, Éric Duchesne, avance que depuis que la pandémie a fait son apparition au Québec, les délais pour obtenir l'accord d'une compagnie d'assurances pour une résidence pour personnes âgées ont augmenté.

Tout ce que ça peut faire, c'est d'ajouter un petit délai, mais ça n'empêchera pas la réalisation de cette transaction.

Éric Duchesne, président de Gestion RPA

Entre-temps, Cogir continuera de chapeauter les soins offerts aux résidents comme elle l'a fait depuis la mise sous séquestre de la Villa des Basques.

De son côté, Jean-Christophe Hamel, porte-parole de PricewaterhouseCoopers (PWC), se dit satisfait d'être arrivé à une entente avec Gestion RPA. Pour le moment, il est impossible de savoir le montant associé à cette transaction.

Nous avons eu quelques offres, mais Gestion RPA était de loin celle qui était la plus viable.

Jean-Christophe Hamel, associé chez PWC

Le futur propriétaire de la Villa des Basques voit quant à lui un bel avenir pour la résidence. Éric Duchesne souhaite permettre aux personnes âgées de la région de demeurer dans la MRC des Basques plutôt que de devoir s'expatrier pour obtenir différents services. Lorsqu'il sera officiellement propriétaire, Éric Duchesne entend poursuivre la mise aux normes de la résidence.

Rappelons que lors de mise sous séquestre, les propriétaires de la Villa devaient plus de trois millions de dollars à différents créanciers.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Établissement de santé