•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’aide d’Ottawa est insuffisante, selon des municipalités ténoises

La mairie de Yellowknife.

Les finances de la Ville de Yellowknife étaient déjà serrées, avant la pandémie de la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Radio-Canada

La mairesse de Yellowknife, Rebecca Alty, sait déjà que l’aide d’Ottawa annoncée lundi pour les municipalités ne suffira pas pour compenser les pertes de 2 millions de dollars prévues cette année en raison de la pandémie de la COVID-19. 

Lundi, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé que le paiement de 2,2 milliards de dollars du Fonds de la taxe sur l’essence fédéral pour 2020-2021 sera accessible aux municipalités dès le mois de juin, et non versé en deux versements au cours de l’année.

De ce montant, 16,5 millions de dollars sont destinés aux communautés des Territoires du Nord-Ouest, dont 1,7 million pour la Ville de Yellowknife.

Toutefois, comme il ne s’agit pas d’un nouveau financement, l’argent a déjà été comptabilisé dans le budget de la Ville et attribué à des travaux d’infrastructure comme l’entretien des routes et des égouts.

Ces fonds expédiés n'aideront pas la Ville à récupérer les revenus perdus, notamment en raison de la fermeture de ses installations récréatives, l’annulation des frais de stationnement ou des frais de retard sur les taxes foncières.

« C'est un coup dur », déplore la mairesse à propos des pertes de revenus de sa ville. « Nous avons déposé une demande auprès des gouvernements territorial et fédéral pour soutenir nos coûts de fonctionnement, car c'est là que nous ressentons vraiment [les répercussions de la COVID-19. »

Plutôt que d’imposer une forte augmentation des taxes, la Ville de Yellowknife envisage de puiser dans ses réserves pour couvrir la perte de revenus de cette année, selon la mairesse. 

Une femme se tient devant la caméra avec une fenêtre en arrière-plan.

La mairesse de Yellowknife, Rebecca Alty.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Elle prévient toutefois qu’il est difficile à dire pour l’instant si la Ville sera contrainte de réduire ses programmes et ses services. 

La Ville met actuellement au point son propre plan de réouverture. Elle espère l'envoyer au gouvernement territorial pour approbation dans les deux prochaines semaines, ajoute la mairesse.

Des collectivités en détresse

Yellowknife n’est pas la seule communauté ténoise à faire face à une baisse des revenus importante. Selon Lynn Napier, mairesse de Fort Smith et présidente de l’Association des communautés des T.N.-O., de nombreuses communautés comme la sienne font face aux déficits. 

Les villes et les municipalités perdent de l'argent dans tous les domaines.

Lynn Napier, mairesse de Fort Smith
Un tour d'eau sur laquelle est écrit "Smith".

Selon le dernier recensement, la municipalité de Fort Smith compte un peu plus de 2500 habitants.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Même sans la crise de la COVID-19, le financement des collectivités est une question qui revient souvent au territoire. Ensemble, les collectivités nécessitent un financement supplémentaire de 30 millions de dollars par année, a rappelé la mairesse de Fort Smith, municipalité qui est, selon elle, sous-financée de 3 à 4 millions de dollars par année.

« Sans financement d'urgence, les municipalités n'ont pas de choix », croit-elle. 

Une première étape, selon Ottawa 

Partout au Canada, des municipalités en demandent plus du fédéral pour boucler leur budget.

En conférence de presse lundi, Justin Trudeau a laissé entendre qu'il y aurait plus d’aide par la suite.

Il faut en faire plus, et on va en faire plus. Mais, pour en faire plus, il faut travailler avec les provinces, parce que les municipalités sont [de] leur juridiction. On va être là pour investir, mais ça doit être fait dans le respect des champs de compétence, en partenariat avec les provinces.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Avec des informations de Sidney Cohen

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand-Nord

Politique territoriale