•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gaspé veut interdire le camping dans les espaces publics

De nouveaux adeptes se tourneraient vers l'achat d'une roulotte pour leurs vacances, durant la COVID-19.

La Ville de Gaspé veut adopter un règlement pour mieux encadrer le camping sur son territoire (archives).

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Radio-Canada

La Ville de Gaspé veut adopter un règlement pour mieux encadrer le camping sur son territoire, notamment en interdisant le camping dans les stationnements publics et sur les plages.

Dans les dernières années, on a vu beaucoup de gens s'installer sur les plages, laisser leurs cochonneries traîner là après être partis et même faire leurs besoins dans le sable, déplore le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Après les enfants vont jouer là-dedans, donc ça devenait une nuisance publique, ajoute-t-il.

Les centres d'achat se plaignent, les campings se plaignent parce qu'ils ne sont même pas pleins. Il y a des gens qui campent partout et les campings ne sont pas pleins!

Daniel Côté, maire de Gaspé

Par ailleurs, les commerces de la rue de la Reine pourraient avoir des terrasses élargies cet été.

Daniel Côté a indiqué qu'une réflexion était en cours avec Destination Gaspé, la Chambre de commerce et de tourisme de Gaspé et Musique du bout du monde.

Le maire précise que le projet est toujours en développement, mais que la possibilité de fermer la rue pendant les fins de semaine est étudiée.

Présentement, les restaurants ne peuvent pas ouvrir leurs salles à manger ou leurs terrasses, donc cette décision serait prématurée à l'heure où on se parle, précise-t-il.

Des gens se promènent sur la rue de la Reine, où sont installés une dizaine de kiosques.

La rue de la Reine est toujours très achalandée pendant l'été, notamment pendant le Festival musique du bout du monde (archives).

Photo : Radio-Canada / Luc Paradis

Ça se travaille en coulisses. On doit travailler sur les modalités. La santé publique ne permet pas l'ouverture des salles à manger des restaurants ni des terrasses. Par contre, on sait que ça va arriver à un moment donné, donc on est aussi bien de commencer à se préparer, explique le maire.

Il ajoute que de l'animation serait offerte sur la rue.

Le projet prévoit également que certaines règles d'urbanisme soient assouplies afin de faciliter la présence de camions de cuisine de rue sur le territoire de Gaspé, ainsi que l'installation de comptoirs extérieurs.

Avec les informations de Bruno Lelièvre et Laurie Desjardins Dufresne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Politique municipale