•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le parcours d’excellence de Chika Stacy Oriuwa à l’Université de Toronto

Une femme médecin pose en uniforme.

Chika Stacy Oriuwa est la deuxième étudiante noire à être major de promotion de la Faculté de médecine de l'Université de Toronto.

Photo : Courtoisie : Chika Stacy Oriuwa

Radio-Canada

Chika Stacy Oriuwa veut être médecin depuis qu'elle est toute petite. Ce mardi, elle franchit un pas de plus vers son rêve. Elle devient aussi la deuxième étudiante noire à être major de promotion de la Faculté de médecine de l’Université de Toronto et la première femme à recevoir cette distinction en 14 ans.

Lorsque Chika Stacy Oriuwa a commencé ses études en médecine, elle était la seule étudiante noire de sa classe de 259 étudiants. Quatre ans plus tard, c’est à elle que revient l’honneur de prononcer le discours d’adieu de sa cohorte.

Même si elle n’imaginait pas s’adresser virtuellement à ses camarades pour la dernière fois en raison de la pandémie, Chika Stacy Oriuwa se sent privilégiée d’avoir l’occasion de faire entendre sa voix.

Elle se dit aussi reconnaissante d’avoir pu servir de mentore, notamment auprès d'étudiants noirs en médecine à l’Université de Toronto. Pour la major de promotion, il s’agit avant tout d’une leçon d’humilité et de persévérance.

Elle explique avoir été la cible de commentaires racistes et sexistes remettant en question ses capacités à être médecin durant sa scolarité. Selon Chika Stacy Oriuwa, il est important de savoir qui vous êtes et ce que vous représentez afin de faire face à l’adversité, déclare-t-elle en entrevue.

Un message pour la relève

Le parcours universitaire de Chika Stacy Oriuwa brille par son engagement communautaire envers la relève d’étudiants noirs en médecine. Elle se réjouit aujourd’hui de constater que les efforts d’inclusion ont porté leurs fruits dans le milieu académique.

Leur place à l'école de médecine en tant qu'étudiants noirs est grandement méritée, et à juste titre.

Chika Stacy Oriuwa, major de promotion de la Faculté de médecine de l’Université de Toronto

L’Université de Toronto a admis 24 étudiants noirs à la Faculté de médecine pour la promotion de 2024. Il s’agit du plus grand groupe de l’histoire dans une faculté de médecine au Canada.

Mme Oriuwa a un message à l'égard des étudiants noirs en médecine qui suivent ses traces : C'est un privilège et une responsabilité de pouvoir devenir médecin et […] ils sont plus que bien équipés pour remplir ce rôle.

D'après Patricia Houston, vice-doyenne de la Faculté de médecine de l’Université de Toronto, l’admission de ces étudiants en médecine permet de créer des ponts essentiels avec les communautés noires.

Chika Stacy Oriuwa commencera sa résidence en psychiatrie en juillet à Toronto. Bien qu’elle quitte bientôt les bancs de l’école, elle assure continuer sa lutte contre le racisme par le biais de son engagement communautaire.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Médecine