•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cinq activités à ne pas manquer au Festival de la poésie de Montréal en ligne

Dans une illustration, une jeune femme aux cheveux noirs cache la moitié de son visage derrière un grand livre.

Lire de la poésie peut s'avérer une expérience très enrichissante.

Photo : getty images/istockphoto / marzacz

Radio-Canada

Comme la majorité des festivals, qui ne peuvent se tenir en ce moment à cause de la pandémie de la COVID-19, le Festival de la poésie de Montréal s’est aussi transporté sur Internet, où l’on propose plusieurs activités. Une belle occasion pour écouter et lire de la poésie, un bon moyen d’apaiser l’âme en temps trouble.

Vidéos, balados et événements en ligne sont donc au programme du festival, qui met en lumière cette année les femmes poètes d’Amérique latine. Voici cinq événements à retenir parmi ceux qui se déroulent jusqu’au 7 juin et qui sont accessibles à tout le monde, pas seulement aux Montréalaises et Montréalais.

Des poèmes en vidéos

Des femmes poètes d’Amérique latine vont offrir leur création depuis leur lieu de confinement (Nouvelle fenêtre). Du 2 au 5 juin, on pourra voir Claudia Solis-Ogarrio, Lucia Estrada, Silvia Eugenia Castillero ainsi que Cora Sire et Gloria Macher, qui aborderont notamment la question du féminicide à travers leurs poèmes et ceux de la grande poète uruguayenne Delmira Agustini.

Une femme en noir avec des étoiles et des planètes marche dans une fleur.

L'affiche du Festival de la poésie de Montréal 2020

Photo : A.Pilon

Premiers pas poétiques

Dix jeunes poètes de 13 à 18 ans, dont le travail a été sélectionné par un jury, déclameront leurs vers en lecture publique diffusée en direct sur Facebook et Instagram le dimanche 7 juin à 20 h. Cet événement annuel est coordonné par la travailleuse sociale Caroline Fournier et animé par la comédienne Marianne Verville.

Photo prise lors du visionnement de presse

Marianne Verville

Photo : Radio-Canada / Judith Laliberté

Plusieurs artistes vont les accompagner : Robin Aubert, Daria Colonna, Annick Lefebvre, Anglesh Major et le vieux Jacques.

Les lectures en balados

Plus de 50 poètes offrent leurs textes en lecture (Nouvelle fenêtre) sous forme de quatre balados qui sont diffusés jusqu’au 5 juin sur SoundCloud. On trouve notamment Jean-Guy Forget, Louis-Karl Picard-Sioui, Chloé Savoie-Bernard, Danny Plourde, Maude Pilon, Anne-Marie Desmeules et Véronique Grenier.

Le marché de poésie

Ce traditionnel événement du festival s’est transposé en ligne (Nouvelle fenêtre), avec la participation de près de 27 éditeurs et éditrices qui présentent deux titres de la saison 2019-2020. Les lectures de certains titres donnent un avant-goût pour butiner et choisir ce qu’on préfère.

Langues chorales

Ce spectacle offert en ligne jusqu’au 7 juin réunit 10 poètes qui travaillent de manière collective et utilisent 10 langues, en plus du français et de l'anglais.

Les textes sont lus en afrikaans, en allemand, en breton, en catalan, en créole mauricien, en espagnol, en gaélique, en japonais, en roumain et en vietnamien.

Les activités du Festival de la poésie de Montréal sont présentées sur sa page Facebook jusqu’au 7 juin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !