•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 446 nouveaux cas en Ontario

L'ombudsman des patients en Ontario annonce à son tour une enquête sur les foyers pour aînés.

Une femme portant un masque marche avec un petit chien qui est dans un sac.

Une Torontoise promène son chien, le 1er juin.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

Santé publique Ontario confirme 446 nouveaux cas de COVID-19 mardi, ce qui porte le total à 28 709 cas dans la province.

Il s'agit d'une augmentation de 1,6 % depuis lundi.

Par ailleurs, pour la deuxième journée consécutive, le nombre de nouvelles infections se situe dans la fourchette des 400.

Le nombre de décès liés à la COVID-19 a augmenté à au moins 2293 (+17), selon la santé publique. Des données plus récentes compilées par CBC font état de 2336 morts.

Les députés ontariens doivent approuver mardi le prolongement jusqu'au 30 juin de l'état d'urgence sanitaire, décrété par le premier ministre Doug Ford à la mi-mars.

Infographie montrant le nombre de personnes aux soins intensifs et sous respirateur.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le nombre d'Ontariens infectés qui sont hospitalisés, en date du 2 juin.

Photo : Radio-Canada / Camile Gauthier

Une autre enquête

L'ombudsman des patients de l'Ontario, qui relève du gouvernement, a annoncé mardi qu'il ferait enquête sur les services offerts aux résidents des foyers pour aînés, affirmant avoir reçu 182 plaintes depuis le 1er mars.

Infographie montrant les nouveaux cas, de guérisons et de morts.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le nombre de nouveaux cas, de guérisons et de morts, en date du 2 juin

Photo : Radio-Canada / Camile Gauthier

Près de 80 % des décès liés à la COVID-19 en Ontario touchent des résidents de centres de soins de longue durée. Trois nouvelles éclosions dans les foyers ont été recensées depuis lundi, pour un total de 309.

Lundi, l'ombudsman provincial, Paul Dubé, a déclenché une enquête afin de déterminer si le gouvernement Ford a bien surveillé les foyers depuis le début de la pandémie.

Plus de tests

Un peu plus de 15 200 tests de dépistage ont été effectués au cours des dernières 24 heures, soit plus que la veille, mais toujours en deçà de l'objectif provincial de 16 000 tests par jour.

Une étude de chercheurs de l'Université de Toronto conclut que l'Ontario doit faire plus de dépistage si le gouvernement Ford veut continuer à déconfiner sans causer un bond du nombre de cas et des débordements dans les hôpitaux.

La semaine dernière, le premier ministre Ford avait laissé entendre que, grâce à un dépistage accru, la province pourrait mettre en oeuvre un déconfinement par régions, les cas de COVID-19 étant concentrés dans le Grand Toronto.

Toutefois, la province a raté sa cible en matière de tests plus d'un jour sur deux en mai.

Les laboratoires ontariens ont la capacité de traiter 25 000 tests par jour.

Une bonne nouvelle : plus de 78 % des Ontariens infectés sont maintenant considérés comme guéris.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Coronavirus